Open main menu

For a description and discussion of the newsletter, see Wikimedia Newsletter.
To translate this newsletter, see Translation requests/WQ/3.

We are always looking for reports, stories, and great images for the next Quarto. Please post abstracts or outlines of content to the draft talk page. See also WQ and WQ/Team for more on how you can help out.


Page 1

 
Benvenguda
 
Fondator
 
Rapòrt
 
Projèctes
 
Associacions
 
Premsa
 
Internacional
 
Nòtas finalas
+





Wikimedia Quarto

Troisième Édition Avril 2005



ar | br | cs | de | en | eo | es | fr | he | it | ja | kn | ko | nl | oc | pl | pt | ru | sr | sv | vi | zh
Simple || Updates || more... edit

Conseil d'administration

Jimmy Wales, Founder
Angela Beesley
Michael Davis
Florence Nibart-Devouard
Tim Shell
 

 
Équipe

Cap redactor
  Samuel Klein
Rédacteur
  Florence Nibart-Devouard


Auteurs

+/- Erik Zachte, Nicolas Weeger, GerardM, Hashar, Yann Forget, Jean-Christophe Chazalette (villy), 利武, David Monniaux; Florence Devouard, Michael Snow, Maveric, Aphaia, Elian, oshitake, Presroi, Worldtraveller, others

Relecteurs

+/- English Copyeditors: Ruth Ifcher, Sj, Quinobi, others

Traducteurs

+/- Alexey Krasheninnikov, Aegis Maelstrom, Angela, Arno Lagrange, Blueshade, Carmen, Fruggo, Fulup, Guria, kocio, Minh Nguyễn, Oleg Izyumenko, Patio, presroi, Pubuhan, roc, Sbisolo, Shizhao, Simon Shek, Totti, Cedric31 Shakura

 

Bienvenue dans la troisième édition de Wikimedia Quarto. Pendant le premier trimestre 2005, nous avons embauché nos premiers employés, trouvé une aide extérieure pour le projet Wikidata, et avons entrepris une courte mais profitable levée de fonds. Les Wikimédiens ont assisté et parlé à un nombre record d'expositions et de conférences ; notre capacité à répondre a parfois semblé dépassée par l'intérêt porté à l'organisation, notamment au travers d'entretiens ou de promesses d'entretiens des membres du conseil d'administration, et d'articles sur nos projets dans les médias. Le mois de janvier marquait aussi le quatrième anniversaire de Wikipédia, ce que les serveurs ont fêté par de multiples pannes qui ont ralenti les projets durant six semaines.

Dans cette édition, en plus des habituels rapports trimestriels, résumés de conférences et nouvelles des projets, vous pourrez remarquer quelques changements. Le nombre d'éditeurs de Quarto a augmenté, certains écrivant des essais personnels sur les projets et évenements. La galerie d'images et l'agenda ont été améliorés. Des images et évènements locaux, de même que d'autres articles non sollicités, sont bienvenus. Envoyez vos suggestions a newsletter (at) wikimedia.org ou laissez-les sur la page de discussion du projet sur Meta-wiki.

Nous voudrions remercier les nouveaux donateurs, petits et grands, qui ont aidé la fondation ce printemps, comme Answers.com et Socialtext. Et nos remerciements vont spécialement a tous ceux qui ont contribué aux articles, schémas, peintures, vidéos, sons, codes, pensées philosophiques ou autres dans les divers projets. Sans vos efforts, il n'y aurait rien a dire dans cette lettre.

Le nombre croissant de traducteurs continue a faire de Quarto un effort mondial. Cette édition est la plus traduite jusqu'a présent, avec certains articles dans 17 langues. L'équipe de maquette a aussi été occupée pour produire la premiere édition PDF. Enfin, il y a maintenant une mailing list pour recevoir les mises à jour, comme les versions en texte brut et en PDF, dès qu'elles sortent. Bonne lecture !


--WQ

 



 
Table des matières


Couverture: Icebergs couverts de neige dans le détroit de Bering

Bienvenue, Table des matières . . . . . . 1
Lettres du Fondateur et du Conseil d'Administration . . . . . . 2
Rapports trimestriels . . . . . . 3
Nouvelles des projets . . . . . . 4
Nouvelles des associations . . . . . . 5
Dans les médias . . . . . . 6
International . . . . . . 7
Agenda, Galerie, Notes finales . . . . . . 8


Page 2Edit

 
Benvenguda
 
Fondator
 
Rapòrt
 
Projèctes
 
Associacions
 
Premsa
 
Internacional
 
Nòtas finalas
+
ar |

br | cs | de | en | eo | es | fr | he | it | ja | ko | nl | oc| pl | pt | ru | sr | sv | zh | simple | vi || +/-

Lettre du fondateur

 

 
Jimbo Wales à la conférence du FOSDEM 2005 à Bruxelles, Belgique.
Par Chrys.

La mission de la fondation Wikimédia est d'offrir les connaissances de l'humanité à chacun des habitants de cette planète, dans sa propre langue. Wikipédia s'intègre dans cette mission, d'abord et avant tout comme étant le projet de création et de distribution d'une encyclopédie libre de la meilleure qualité possible. Se demander si la communauté de Wikipédia vient avant ou après cet objectif, c'est vraiment se poser la mauvaise question : la seule fin de la communauté est cet objectif.

Je ne vois en aucun cas où peut-il y avoir une véritable tension entre l'une et l'autre de ces deux choses. En effet, le noyau central de la communauté, les personnes effectivement à l'œuvre, sont toutes persuadées d'une chose : nous créons quelque chose d'une extrême qualité, nous ne construisons pas simplement une communauté en ligne avec pour seul but son propre développement.

La communauté ne vient pas avant notre objectif, la communauté est organisée autour de cet objectif. La différence est simplement que les décisions devront toujours être prises, non pas en raison de convenances sociales, de majorité par popularité, ou de bonnes valeurs traditionnellement admises, mais à la lumière des exigences du travail que nous nous sommes fixés.

Je n'approuve pas l'opinion, que je crois seulement soutenue par une minuscule minorité, selon laquelle Wikipédia est anti-élitiste ou anti-expert de quelque façon que ce soit. Si quelque part, nous sommes extrêmement élitistes, c'est que nous sommes soucieux du contenu de nos articles en faisant une confiance absolue aux utilisateurs pour ce qu'ils sont et non d'abord à leurs références ou diplômes. Attirer et retenir des spécialistes universitaires est l'un de nos buts. C'est-à-dire que nous recherchons des personnes intelligentes, souhaitant mener à bien le difficile travail de collaboration visant à la fois précision et exactitude ; et nous n'acceptons rien moins que cela. Un doctorat en philosophie est un précieux signe de cette volonté, mais cela ne remplace pas ces qualités personnelles.

Il peut très bien arriver que des docteurs en philosophie pensent que nul ne devrait éditer leurs articles de spécialistes, ou qui ne supportent pas de voir leur point de vue discuté, et qui n'ont pas la patience requise pour la discussion. Dans ces cas, leur expertise est d'une valeur limitée ; si quelqu'un n'est pas apte à travailler cordialement dans un contexte social, de sorte à aider son voisin, et pense que ses qualifications lui donnent le droit d'avoir le dernier mot, alors son expertise devient un problème pour lui et pour nous. Il est vrai que nous aurons toujours des difficultés à prendre de complexes décisions sereines face à ce genre de situations.

Je suis engagé à 100% pour que Wikipédia soit de la qualité d'une encyclopédie traditionnelle ou encore meilleure, et toutes nos règles sociales devraient tourner autour de cela. Ouverture et inclusivité nous sont indispensables, mais ce sont nos moyens radicaux pour notre fin radicale.


Lettre du Board
 
Anthere à Agadir, mai 2005

Un an s’est à présent écoulé depuis qu’Angela et moi-même avons été élues. Une année passionnante, mais aussi une année difficile. La première année de fonctionnement *réel* de la Fondation et de son Conseil d’administration.

En effet, en juin 2004, la Fondation était surtout une déclaration d’intention de la part de Jimbo. Il souhaitait créer une structure légale pour subvenir aux besoins des projets et les aider dans leur développement, tout en mettant en exergue les côtés libres et gratuits. Bref, en gommant l’odeur commerciale des premiers temps (wikipedia.com, bomis.com...) et assumant pleinement un certain parti pris idéologique.

Il y a un an, la Foundation existait sur le papier, mais elle n’avait pas d’existence réelle.

Jimbo avait une certaine idée de ce que serait le Conseil d'administration. Il imaginait quelques réunions par an, quelques accords de principe. Une activité peu prenante en somme…

Quote : "The role of the board is *not* generally to get involved in the day-to-day operation of the website. The board is a legal entity entrusted with ultimate decision making for the Foundation. Website governance is a different matter altogether. I don't anticipate that the board will be a difficult or demanding position." -- Jimmy Wales

Tel n’était pas exactement notre point de vue : Angela et moi-même avions toutes deux envisagé de faire un peu plus que « participer à quelques réunions »... et j'ai bien peur que nous en ayons fait une « demanding (and more exciting) position ». :-)

Alors que Jimbo conservait l’essentiel du management technique et financier, nous avons essayé progressivement au cours de l'année passée, d’apporter notre propre éclairage, de relayer les avis des éditeurs vers Jimbo, d’organiser le fonctionnement général de la Fondation, de diffuser les décisions prises par le Conseil d'administration, de soutenir les initiatives des éditeurs et de progressivement aider Jimbo dans certaines tâches dont il ne peut raisonnablement plus s’occuper.

J’entend souvent Mais comment fonctionnez vous ?.

Et bien… les choses ont évolué au cours de l’année. Pendant l’été 2004, nous étions tous les trois relativement disponibles et pouvions discuter tous les jours sur les canaux IRC. Nous avons eu l’occasion de nous rencontrer tous les trois en juillet, novembre et décembre. Jimbo et Angela ont travaillé ensemble à la BBC à Londres au cours de l'automne…
Pour Angela et moi-même, le plus difficile a été de trouver nos marques et d’éviter de nous marcher sur les pieds. Cela n’a pas été toujours facile, nous avions toutes les deux un très fort souhait d’être utile et de voir notre travail apprécié.

Aujourd’hui, la situation a changé. Angela et moi-même sommes très prises par nos activités professionnelles et notre vie personnelle. Nos heures de présence sur IRC ne coïncident plus que partiellement. Jimbo est très fréquemment absent en semaine (le succès mondial de nos projets impliquant de nombreuses demandes de présentation du projet) et consacre ses week-ends à sa vie personnelle.

Ce qui peut être un point négatif (moindre disponibilité pour Wikimedia, stress accru dû à une gestion de notre temps assez « serrée »)… est je pense également un point positif : nous avons beau consacrer beaucoup de temps à la Fondation, nous n’en avons pas moins notre propre existence. Nous ne dépendons pas entièrement du projet.

Actuellement, nous fonctionnons donc beaucoup plus en mode décalé, par mail et discussions 2 à 2 sur IRC. Il est aussi plus fréquent qu’Angela ou moi-même occupions un rôle préalablement géré par Jimbo, tel que la gestion de certains conflits locaux ou le suivi de requêtes légales. Les tâches étant nombreuses, nous tendons d’avantage à nous partager le travail… au risque de nous trouver individuellement à court d'information sur un dossier géré par un autre membre du Conseil d'administration.

Certaines des activités du Conseil d'administration sont visibles des éditeurs (typiquement, parmi les plus voyantes, signer un partenariat avec Yahoo ou participer à une rencontre wikipédienne), mais le plus souvent il s’agit d’actions qui ne sont visibles ni sur les wikis, ni sur les listes de discussions les plus connues. Nos activités quotidiennes peuvent consister à gérer le courrier (innombrable…), établir un budget, aider à l’organisation d'événements divers, participer à l’élaboration et à la diffusion de Quarto, des communiqués de presse, mettre à jour le site web de la Fondation, promouvoir la création d’un département légal et de sa liste de discussion, suivre les requêtes de poursuites judiciaire pour diffamation ou usage inapproprié de documents sous copyright, faire de la médiation lors des conflits sur les projets, essayer de soutirer des informations aux développeurs, réfléchir aux droits d'utilisation des logos, organiser des réunions pour les demandes de subventions, signer des pétitions, participer à des présentations des projets, assister à des wiki-rencontres, répondre à des interviews et à la presse, commander du matériel technique, demander le statut d'organisation à but non lucratif, faire les déclarations d’impôts, organiser des levées de fond, analyser et commenter les contrats avec les partenaires, suivre les créations des associations locales, relayer les demandes des éditeurs sur (à remplir au choix), etc….

Et comme tout ceci ne pourrait pas être géré uniquement par un tout petit groupe, parfois mal informé sur les tenants et aboutissants de chaque décision… (par exemple, aucun de nous trois n’a de formation légale), il faut en permanence tisser une toile de collaborateurs et espérer que tout se passe pour le mieux. :-)

Et généralement, ÇA MARCHE !

Malheureusement, la multitude de tâches quotidiennes fait aussi reculer des décisions importantes concernant l’évolution propre de la Fondation.

La Fondation a fonctionné sur le modèle décrit ci-dessus cette année. Avec des échecs, des semi-succès et des succès. Elle s’est créée au jour le jour, en fonction des besoins, en privilégiant une croissance constante mais raisonnée. En privilégiant les prises de décision par consensus et non par vote. En favorisant l’implication de nombreuses personnes et l’écoute autant que nous l'avons pu. J'espère qu’elle ira de l'avant sur ce modèle, en continuant à construire progressivement les bases de fonctionnement solides dont elle a besoin.

Anthere 17:58, 24 May 2005 (UTC)



Page 3Edit

 
Benvenguda
 
Fondator
 
Rapòrt
 
Projèctes
 
Associacions
 
Premsa
 
Internacional
 
Nòtas finalas
+
ar |

br | cs | de | en | eo | es | fr | he | it | ja | ko | nl | oc| pl | pt | ru | sr | sv | zh | simple | vi || +/-

Rapports trimestriels



Vue d'ensembleEdit

Par Anthere

Commençons le premier rapport de 2005 par un bref résumé de notre état financier à la fin de 2004 !

En 2004, nos revenus globaux ont été de 150 000 US$, tandis que les dépenses ont atteint près de 123 000 US$. Le détail complet des finances de 2004 est disponible sur le site de la Fondation. Le tendance la plus marquante dans nos finances en 2004 a été l'accroissement impressionnant de nos besoins. En à peine un an, le nombre de serveurs est passé de 3 à 50 ! Bien sûr, cela a impliqué des dépenses croissantes tout au long de l'année, pour acheter du nouveau matériel et pour soutenir les besoins en bande passante.

Une réunion budgétaire a eu lieu au début 2005, pour estimer la croissance de nos besoins. À la suite de cette estimation, une levée de fonds a eu lieu avec succès en février, avec un résultat de plus de 90 000 US$.
Actuellement, la plupart de nos revenus proviennent de dons individuels, variant entre 5 et 20 US$. Ces dons viennent des éditeurs et des lecteurs qui apprécient notre travail. Le succès des levées de fonds suggère que notre croissance peut encore être principalement supportée par les dons individuels.

Les autres revenus incluent les subventions et les sponsors. Notre subvention la plus récente provient de la Fondation Lounsbery. En ce qui concerne les subventions, une bonne nouvelle est que la Fondation Wikimedia a finalement été enregistrée "d'utilité publique", et a été exonérée d'impôts par l'IRS ; ceci permettrait d'attirer de nouvelles subventions. Pendant les premiers mois de 2005, une réunion a eu lieu sur IRC à propos des subventions, et nous avons pensé à un Responsable des Subventions pour la Fondation. Plus tard dans le trimestre, Wikimania, la première conférence internationale organisée par et pour les Wikipédiens en août, a attiré son premier sponsor, en l'occurence Gurunet.

Avec les fonds existants, nous avons acheté du nouveau matériel en janvier. Plusieurs offres d'hébergement ce trimestre nous ont permis d'acheter moins de matériel que prévu. La personne ayant offert les trois premiers serveurs Squid en a offert trois autres, qui seront bientôt hébergés gratuitement par Lost Oasis ; d'autres propositions sont actuellement à l'étude (voir Partenaires et hébergeurs de Wikimedia). En particulier, des discussions sont en cours avec Google, mais aucun accord n'a été conclu. La tendance générale est de multiplier les partenaires pour garantir notre indépendance, tout en concluant des accords qui nous satisfont techniquement.

Une autre dépense concerne les salaires. Depuis le début de 2005, la Fondation emploie deux développeurs à temps partiels, Chad Perrin et Brion Vibber. Le conseil d'administration a aussi décidé d'engager une personne à plein temps pour le secrétariat (tâches administratives, envoi des colis, achat du matériel, appels téléphoniques). Cette personne serait employée en Floride. Des discussions sont en cours pour engager d'autres personnes mais aucune décision n'a été prise à ce jour.

La politique de confidentialité des projets Wikimedia a été approuvée à la dernière réunion du conseil. Elle sera traduite dans toutes les langues et sera accessible aux utilisateurs et visiteurs durant les prochaines semaines.

Enfin, la partie légale de la Fondation a été renforcée dans les dernières semaines par la création de la page légale pour coordonner les discussions à ce sujet.

Réunions du conseil


Voir aussi la liste récente des questions ouvertes au conseil.

 

Questions juridiquesEdit

Pour aider la Fondation Wikimedia à progresser, les questions juridiques présentes et futures sont centralisées, tout en préservant les pages et les liens vers les problèmes déjà résolus et les ressources. Les discussions et les informations sont rassemblées sur la page juridique de Meta. Cette page sert aussi à rassembler les informations juridiques que la Fondation ou d'autres groupes devraient montrer lors de requêtes extérieures.

Les besoins habituels de la Fondation sont liés aux copyright, marques déposées, marketing, dons, fiscalité, et aux lois des associations et partenariats. Les questions juridiques doivent être considérées aussi bien pour les système de common law que pour les pays de droit civil.


Creative Commons dévoile une nouvelle licence pour les WikisEdit

Par Michael Snow (21 mars)

Jeudi dernier, Creative Commons a introduit une version beta de sa nouvelle licence, créée spécialement pour les wikis, en conjonction avec la création par Lawrence Lessig d'un wiki pour aider à la nouvelle version d'un de ses livres.

Comme Lessig l'explique, cette nouvelle licence (appelée CC-Wiki), "plutôt que de demander l'attribution au détenteur du copyright, demande l'attribution, soit au détenteur du copyright, soit à une entité désignée." Cette entité désignée pourrait être l'organisation qui contrôle le wiki. Lessig caractérise la nouvelle licence comme une nouvelle version de la Creative Commons attribution/share-alike (CC-by-sa), plutôt que comme une licence entièrement nouvelle.

Lessig utilise aussi un wiki pour coordonner la mise à jour de son livre Code and Other Laws of Cyberspace, publié à l'origine en 2000. Le wiki pour ce livre, qui fonctionne avec JotSpot, utilisera la nouvelle licence CC-Wiki, bien que la version publiée ne sera pas mis sous licence Creative Commons, Larry ayant dit à BusinessWeek que son éditeur, Basic Books, n'a pas été d'accord pour une telle licence.

La nouvelle licence CC-Wiki pourrait avoir des implications pour Wikipedia, puisque des plaintes reviennent fréquemment quant à la difficulté d'utiliser la Licence de documentation libre GNU, et son incompatibilité avec les licences Creative Commons plus populaires. Afin de réduire les complications liées au respect de la licence, la notice de copyright de Wikipédia encourage les sites miroirs à fournir un lien vers l'article correspondant de Wikipédia. Le Wikipédien anglais Ram-Man a consacré du temps ce trimestre à demander systématiquement aux éditeurs de mettre leurs contributions sous licence multiple, en général la GFDL et une Creative Commons.

Cependant, le projet de Lessig a été accueilli fraichement par différentes personnes. Angela a trouvé bizarre la décision d'utiliser le logiciel propriétaire de JotSpot. D'autres, parmi lesquels Jamesday, ont critiqué la licence CC-Wiki en elle-même, en particulier pour les effets d'une attribution collective aux droits des auteurs individuels. La licence est encore en phase "beta", et il n'y a pas encore eu de discussion sérieuse quant à l'utilisation d'une telle licence pour le contenu de Wikipedia.

 

CollaborationEdit


Résumé des collaborationsEdit

Nous avons travaillé à plusieurs collaborations avec d'autres organisations durant le premier trimestre, et nous en discutons encore d'autres. Belnet nous procure l'hébergement gratuit et un espace de stockage de 22 unités. L'accord a été signé récemment.

Kennisnet collabore de plusieurs façons : en sponsorisant le développement du logiciel, et en offrant un hébergement local et l'utilisation de leurs serveurs. (pour plus d'informations, voir Kennisnet en page 5).

Nous avons abouti à un accord pour procurer à Answers.com une diffusion de nos données. Brion Vibber travaille actuellement avec eux sur ce projet. Ask Jeeves (un moteur de recherche) et Opera (un navigateur Internet) sont aussi intéressés par cette offre, et Amazon.com a exprimé son intérêt, mais aucun accord n'a été conclu avec ceux-ci.

Nous avons aussi entrepris des collaborations avec d'autres propriétaires de contenu, qui permettront l'utilisation de leur contenu dans le projet. L'Agence Européenne pour l'Environnement a accepté de placer son Thesaurus Général Environnemental Multilingue (GEMET) sous licence telle qu'il pourrait être inclus dans le Wiktionnaire. Voice of America a accepté de rendre disponibles les 5000 mots de son Guide de Prononciation pour Wikipédia; et l'éditeur original du Catalogue de la Terre a accepté de rendre disponible les 5 premières années des catalogues pour Wikisource et, dans une forme mise à jour, Wikibooks.

Une autre douzaine d'offres à différentes échelles sont en cours de discussion. Certaines sont alléchantes, d'autres veulent des "opportunités de co-marketing", etc. Pour l'instant, nous disons à la plupart que nous sommes intéressés mais que nous ne serons pas techniquement prêt avant quelques mois ; nous devrions ainsi discuter maintenant afin de planifier l'avenir, mais nous ne sommes pas prêts à annoncer quoi que ce soit prochainement. Nous devons d'abord organiser les accords récemment conclus et prendre le temps de s'organiser, au lieu d'agir dans la précipitation.

Records de vente pour le DVD Directmedia de Wikipedia en allemandEdit

Après le succès de la distribution de la Wikipédia allemande sur CD, la compagnie de publication allemande Directmedia a mis en vente une édition DVD. Le DVD est basé sur une version du 3 mars du wiki, rapidement revue pour enlever les potentielles violations de copyright, le vandalisme et les modèles utiles uniquement pour la version en ligne. Des informations bibliographiques structurées ont été incluses pour diverses personnes clé, une amélioration qui avait été ajoutée pour l'édition CD.

Le DVD contient 203 000 articles et des milliers d'images. Il inclut un logiciel pour naviguer dans le contenu avec une recherche rapide et des possibilités d'annotations, des marques-pages, etc. Le DVD est livré avec le logiciel pour Windows, Mac et Linux, bien que la version pour Linux soit récente et encore en développement.

Le DVD était la meilleure vente logicielle sur Amazon Allemagne le lendemain de l'annonce de sa sortie. Deux jours après, les 10 000 copies initialement prévues étaient écoulées et de nouvelles copies étaient commandées, prévues pour être livrées dans les semaines suivantes.

Le DVD contient aussi des paquets de données pour Tomeraider et Mobipocket, lui permettant d'être installé sur PDA, ainsi qu'un "CD-ROM bonus". Ce CD est un LAMPPIX-CD bootable contenant un serveur Apache, une base de données MySQL et MediaWiki. L'installation de MediaWiki se fait depuis le CD-ROM, duquel vous pouvez démarrer pour avoir accès à plus de 200 000 articles depuis votre navigateur Web.

L'ISBN du DVD est 3-89853-020-5 ; il peut être commandé pour 9,90 euros depuis n'importe quelle librairie en Allemagne, Autriche et Suisse. Pour chaque DVD vendu, un euro est reversé à Wikimedia Deutschland. Le DVD et le CD-ROM sont tous deux disponibles en images ISO via les réseaux P2P et sur des serveurs FTP, pour encourager le partage et une distribution plus large.

Relations publiquesEdit


Une part croissante de l'activité du conseil d'administration est liée aux relations publiques. Jimmy Wales est de plus en plus fréquemment en voyage , en raison des invitations à des conférences partout dans le monde. Un aperçu de son agenda en est probablement le meilleur résumé. D'autres présentations ont également occupé Angela et Anthere pendant plusieurs jours de suite (récemment, Anthere à PixelAche et Angela à A Decade of Web Design). Pour plus de détails sur ces conférences, les interviews et les rapports de presse, voir Presse (p.6) et International (p.7).

Des efforts ont récemment été mis en oeuvre pour améliorer notre collection de présentations. Anthere a créé un prospectus en Français avec Notafish pour la réunion du TIC21 en janvier 2005. Elian a aussi créé un ensemble de prospectus à traduire pour la réunion du Fosdem.

 
Jimmy Wales et Howard Rheingold [1] à l'Université de Stanford [2].
Par Alterego. Capture d'écran d'une vidéo [3].

L'ensemble complet de ces ressources peut être trouvé dans trois collections, pour les présentations, la promotion et les prospectus. La plupart de ces informations peut être trouvée en Anglais, Allemand, Français et Néerlandais ; n'hésitez pas à les traduire dans d'autres langues.


 

FinancesEdit

Par Maveric

La première levée de fonds de 2005 s'est déroulée du vendredi 18 février 2005 au mardi 1er mars 2005.
Notre objectif était d'arriver à 75 000 USD afin de répondre aux premières dépenses de notre budget 2005. À l'origine, la levée de fonds était prévue pour une période de trois semaines complètes ; cependant, nous avons dépassé rapidemment l'objectif fixé, et avons arrêté la levée de fonds 9 jours avant la fin. Une fois le décompte de toutes les sources de don fini, l'objectif était dépassé de 26%, arrivant à un total de 94 648.70 USD. Une liste complète des contributions classées par source est disponible ; en voici un bref aperçu :

  • 76.44% (72 352.01 USD) par PayPal
  • 21.18% (15 254.66 Euros | US$20,046.15) par Wikimedia allemagne.
  • 1.22% (1 155.00 USD) par la poste
  • 1.16% (1 095.54 USD) par MoneyBookers

En décembre dernier, la Fondation Lounsbery fit un don de 40 000 USD à la Fondation afin d'acheter du matériel informatique au cours du premier trimestre 2005. Ce don, ajouté à l'argent obtenu par la levée de fonds, a permis à la Fondation d'acheter jusqu'à 75 000 USD de matériel informatique.

20 000 USD ont été mis de coté pour du matériel supplémentaire et/ou pour payer des projets de développement. C'est aussi le premier trimestre où le coût total de l'hébergement a été à la charge de la Fondation ; 16 000 USD y ont été alloués. Les 20 000 USD en excédent sur l'objectif de la levée de fonds furent placés dans un fonds de réserve.

La Fondation a dorénavant deux salariés: un assistant s'occupant de la maintenance du matériel informatique à temps partiel et un developpeur à plein temps. La somme de 8 000 USD nécessaires pour le développeur est fourni par les contrats signés avec les miroirs officiels. Les 1 500 USD nécessaires pour l'assistant proviennent du budget.

Autres chapitres budgétaires : 5 000 USD pour le transport, 500 USD pour les noms de domaines, 2 500 USD pour les dépenses de bureau, 500 USD pour la recherche de fonds et la promotion, et 1 000 USD en frais divers.

Wikimedia allemagne a été le seul chapitre ayant son propre rapport financier à venir; pour plus de détails, voir en page 5.

 

Le statut 501(c)(3) accordé à la Fondation Wikimedia

Après de nombreux mois d'attente, la Fondation Wikimedia a été classée d'utilité publique et a reçu le statut 501(c)(3) (exemption de taxe) de l'IRS. Les dons à la Fondation sont maintenant déductibles des impôts aux États-Unis. Nous sommes agréés à recevoir des legs de différentes natures, des virements et des dons. La date effective de l'exemption est le 20 juin 2003 (date de la création de la Fondation) et ce statut est pleinement rétroactif. Si vous avez fait un don à la Fondation dans le passé, il peut être utilisé pour une déduction d'impots.

 


Wikimania, supported by GuruNet...Edit

Bob Rosenschein of GuruNet agreed to sponsor Wikimania for an amount of 30,000 EUR. He is a very enthusiastic supporter of Wikimedia's charitable goals, and someone whose company is prospering in part due to re-use of our work.

Socialtext agreed to sponsor the conference for 5000 EUR, but this has not yet been set in stone.

 

Développement techniqueEdit


Plusieurs ralentissements ont eu lieu en janvier et février, ainsi qu'un arrêt complet des sites Wikimedia. Il y a plusieurs causes à cela : certains serveurs sont tombés en panne ; durant le premier trimestre, dix machines du cluster principal ont été réparées ; le trafic continue de s'accroître. En février, une coupure de courant massive dans l'entrepôt a causé deux jours d'arrêt et de disponibilité en lecture seulement. Au début du deuxième trimestre, tous les serveurs sont de nouveau opérationnels, et le cluster a l'air de bien fonctionner.

Les développeurs ont récemment mis en place le LiveJournal pour communiquer avec la communauté à propos des problèmes de serveurs. Voilà un autre site à syndiquer...

Coupures de courantEdit

Deux principales coupures de courant sont arrivées au cours du premier trimestre. La première coupure, vers le 21 février, était due à une double coupure de courant : deux sources d'électricité différentes ont été coupées au même moment, alors que des interrupteurs internes à la colocation tombaient en panne. Certaines bases de données ont été corrompues par la brusque coupure de courant, et la base de données survivante n'était pas complètement à jour avec le principal serveur : il a fallu près de deux jours aux développeurs pour récupérer toutes les données. Le site était de nouveau en ligne après quelques heures mais en lecture seule.

La deuxième coupure de courant, le 16 mars, était due à une erreur humaine : un des disques durs de la base de données maître était rempli, empêchant les bases de données esclave d'être mis à jour. Mais à ce point, l'ensemble des serveurs n'avait pas encore récupéré de la précédente panne, et il n'y avait pas une redondance totale entre les bases de données esclave. Au moment où de l'espace avait été libéré sur le disque, l'esclave le plus à jour était déjà plusieurs heures en retard. Il a fallu plus de huit heures, en mode lecture seule, pour resynchroniser les bases de données.

Caches installés près de ParisEdit

Rapport de David Monniaux.

En décembre 2004, des serveurs ont été offerts à la Fondation Wikimedia et installés au site de Telecity à Aubervilliers dans les environs de Paris en France. L'accès au réseau est fourni gracieusement par Lost Oasis. En janvier, la configuration du logiciel était finie mais certains problèmes devaient être résolus.

Au premier avril 2005, ces machines ont un rôle de cache pour les Wikipédias anglophones et francophones ainsi que les documents multimédia (images, sons...) pour les utilisateurs en Belgique, France, Allemagne, Luxembourg, Suisse et Royaume-Uni (statistiques journalières par pays). Les caches fonctionnent de la façon suivante : s'ils possèdent la page demandée dans leur mémoire, ils la fournissent directement ; autrement ils envoient la requête aux serveurs en Floride et mémorisent la réponse en la transmettant au navigateur du lecteur de Wikipédia. En général, 80% du contenu texte est en cache (et donc servi directement), et jusqu'à 90 à 95% pour les images. En raison du fonctionnement du logiciel MediaWiki, le contenu est mis en cache plus efficacement pour les utilisateurs anonymes, alors que toutes les pages de texte doivent être chargées depuis la Floride pour les utilisateurs enregistrés.

L'intérêt de tels caches est double :

  • Premièrement, ils allègent la charge des serveurs principaux en Floride. Nous payons pour la bande passante en Floride, alors que nous pouvons obtenir plus facilement de la bande passante (en plus petite quantité) dans d'autres endroits.
  • Deuxièmement, ils rendent la consultation plus rapide, au moins pour les utilisateurs anonymes. N'importe quel accès aux serveurs de Floride depuis l'Europe prend 100 à 150ms ; ceci signifie que télécharger une page complète prend une bonne fraction de seconde, même si les serveurs répondent instantanément. Les serveurs de Paris ont un temps de communication bien plus court pour les pays qu'ils servent.

Les caches de Paris servent d'expérience de production pour un développement futur de cache, actuellement à l'étude. Par exemple, nous pourrions changer le logiciel de cache pour réduire leur charge (pour l'instant, avec tous les pays qu'ils servent, les machines sont à 80 à 95% de charge ; il est vrai qu'elles sont anciennes), et voir comment nous pourrions améliorer leur efficacité et les taux de cache.

Release of MediaWiki 1.4Edit

MediaWiki 1.4 a atteint une version stable le 20 mars. Bien que les sites Wikimedia utilisaient des versions 1.4 beta depuis décembre 2004, ceci signifie que la plupart des bugs ont été réparés et que les développeurs peuvent passer à la version suivante. MedaWiki 1.5 utilisera une structure améliorée pour la base de données, qui devrait beaucoup améliorer les performances. Un nouveau code améliorera aussi le cache des pages : les pages servies aux anonymes et aux utilisateurs enregistrés seront les mêmes, ce qui n'était pas le cas avec la version 1.4.

Bloquage des proxy ouvertsEdit

Depuis le 28 mars, Wikipedia bloque automatiquement les éditions provenant de proxy ouverts. Cette fonctionnalité est encore en phase de test, les détails se trouvent sur Meta-wiki.

Jimmy Wales fait appel aux développeurs au FOSDEMEdit

En tant que premier orateur à la conférence FOSDEM 2005 à Bruxelles, Jimmy Wales a fait appel à la communauté des développeurs pour aider au développement technique de Wikipedia. Des analyses de cet appel ont été publiées à différents endroits la semaine dernière.

 

Statistiques sur les projetsEdit


Il y a actuellement neuf projets Wikimedia actifs. Le "nombre de langues" ci-dessous se rapporte aux langues avec au moins cinq articles.

  • Wikipedia (encyclopédie, depuis janvier 2001): 134 langues, 50 000 éditeurs, 1,6 millions d'articles, 27 millions de liens internes [4]
    Anglais : 6 000 éditeurs, 600 000 articles, 10% de nouveaux éditeurs par mois;
    Allemand : 2 000 éditeurs, 250 000 articles
  • Wiktionary (dictionnaire/thésaurus, depuis décembre 2002): 70 langues, 1 000 éditeurs, 170 000 articles [5]
  • Wikiquote (collection de citations, depuis juillet 2003): 30 langues, 500 éditeurs, 11 000 articles [6]
  • Wikibooks (collection d'ouvrages pédagogiques, depuis juillet 2003): 37 langues, 1 100 éditeurs, 12 000 articles [7]
  • Wikinews (Portail d'actualités, depuis novembre 2004): 11 langues, 290 éditeurs, 3 200 articles [8]
  • Wikisource (Dépôt de textes libres, depuis novembre 2003): 50 portails de langue, 300 éditeurs, 15 000 articles/documents [9]
  • Meta (coordination de Wikimedia, depuis novembre 2001): 33 portails de langue, 800 éditeurs, 3200 articles [10]
  • Wikicommons (Dépôt de médias, depuis septembre 2004) : 520 éditeurs, 8 400 articles, 60 000 fichiers [11]
  • Wikispecies (Répertoire des espèces, depuis septembre 2004) : 42 éditeurs, 2 800 articles [12]



Ce trimestre, les statistiques tant attendues ont été annoncées par Erik Zachte. Il a fallu deux week-ends pour que les scripts soient à jour avec le nouveau format de la base de données. Ce format a été amélioré à divers endroits, avec les statistiques récentes s'affichant en priorité, et les noms des langues dans les tableaux de comparaison.

Nouvelles fonctionnalités :

  • Compteurs par espace de nom : [13]
  • Pourcentage d'articles catégorisés (même adresse)
  • Arbres hiérarchiques des catégories par Wikipédia (certains sont immenses !) : [14]
  • Vue générale des Wikibooks : Chapitres et articles par livre

Des graphes chronologiques sont collectés pour chaque langue, et listés grâce au script. Ceci peut servir de source d'inspiration pour apprendre sa syntaxe. On peut aussi y trouver des trésors sur d'autres Wikipédias, qui devraient être traduits. Si créer un graphe chronologique à partir de rien n'est pas aisé, il est plus "facile" de corriger, d'améliorer ou de traduire les graphes existants.

Wikipedia est plus populaire que...
D'après Alexa Internet, en mars 2005, Wikipédia était plus populaire que Altavista, Excite, Walmart and Amazon UK; et est sur le point de rattraper Reference.com et le New York Times.



 


Page 4Edit

 
Benvenguda
 
Fondator
 
Rapòrt
 
Projèctes
 
Associacions
 
Premsa
 
Internacional
 
Nòtas finalas
+
ar |

br | cs | de | en | eo | es | fr | he | it | ja | ko | nl | oc| pl | pt | ru | sr | sv | zh | simple | vi || +/-

Projets



WikinewsEdit

Par Amgine

"Nos trois meilleures armes sont... "NPOV, NPOV, NPOV"

— De "
", remixé par JoiIto

"Wikinews n'est pas Wikipédia !" : voici le cri de ralliement parfois entendu sur Wikinews. À cause du succès massif de Wikipédia, Wikinews a été consciencieusement inspecté par des journalistes amateurs et par la presse traditionnelle au cours de son développement. Durant le dernier trimestre, la communauté a souvent été comparée à Wikipédia, malgré la grande différence entre les projets, tant au niveau des buts que des moyens.

Wikinews a rapidement grandi. Au début de l'année le projet comprenait des éditions en deux langues ; il en a maintenant onze. Ce qui commença avec quelques centaines d'éditeurs en comprend maintenant plus de 2000, travaillant à la productivité et la qualité des articles. Dnas la famille Wikimedia, le projet continue à grandir de façon impressionante, avec la troisième plus forte progression du nombre d'utilisateurs enregistrés dans les deux derniers mois, et la plus forte progression du nombre d'articles1.

Parmi les évènements marquants de ce trimestre, on notera que les éditions en langue allemande et anglaise ont atteint leur 1000ème article d'actualité. Un but important de ce projet et de développer une archive des articles historiques qui pourrait être utilisée par d'autres, comme Wikipédia2,3, pour enregistrer les évènements locaux et mondiaux.

 
Protestations en dehors de l'Assemblée Nationale
Un exemple de journalisme à la source : le 21 janvier 2005, l'article Agitation au Belize reporte des grèves et des protestations à la suite de la proposition de budget la semaine précédente.
Par Belizian

Reporter l'actualité avant les principales agences de presse n'a jamais été le but de Wikinews, mais cela est déjà arrivé. Les histoires dans le domaine de la technologie comme Des chercheurs chinois décodent un des principaux algorithmes de codage utilisé par la gouvernement des États-Unis dans les signatures digitales semblent être un domaine de prédilection pour Wikinews, mais il y a eu d'autres articles, longs et courts, à faire des "premières". La piste cyclable Minuteman est dégelée à travers Arlington après le 4e hiver le plus enneigé à ce jour n'est sans soute pas un scoop dans les principaux journaux, mais Troubles au Belize l'était. Un bon nombre d'articles de première main ont couvert des évènements qui n'apparaissent pas dans la presse principale, ou ont inclus des interviews, du photojournalisme et des recherches par les chroniqueurs.

Le projet continue à susciter l'intérêt dans les sphères journalistiques : par exemple, l'édition anglophone a été citée dans des articles de Business Week4 et le New York Times5 (requires registration). Les critiques vis-à-vis de Wikinews ont été utiles au projet, variant de l'analyse de Simon Waldman ou les critiques d'EditorsWeblog aux encouragements de Korby Parnell. D'une façon générale, il n'y a pas d'unanimité autour du projet ; certains l'adorent, d'autres les détestent. Si la plupart ont à la fois du bon et du mauvais à y redire, Wikinews a été méprisé, observé et loué.

Certains membres de la communauté Wikinews se sont également essayés à d'autres efforts journalistiques. Jimmy Wales et d'autres ont assisté à la conférence de Harvard Blogging, Journalism & Credibility, qui a conduit à l'organisation d'une conférence IRC avec des bloggeurs, leur demandant leur avis sur les priorités de développement de Wikinews. Un représentant a été invité à parler au Symposium International sur le Journalisme en Ligne, et des présentations similaires sont envisagées à l'avenir.

Les chroniqueurs de Wikinews continuent à expérimenter le projet. Des membres du projet ont également créé des outils informatiques, comme WeatherChecker qui récupère des données météorologiques, Wikinews Flickr License Search qui recherche dans Flickr des images par type de licence pour illustrer les articles, et Wikinewsbot pour automatiser la récupération de contenu pour Wikinews.


Concours Wikinews
Le concours organisé par le projet Wikinews anglais vient juste de commencer. Cliquez ici pour plus de détails (en anglais). C'est un concours d'endurance; j'essayerais de tenir à jour une liste des survivants.

J'encourage les lecteurs des autres projets Wikinews à observer le déroulement et à décider s'ils souhaitent lancer une initiative similaire sur les Wikinews en d'autres langues.

Le Wiktionnaire est un dictionnaireEdit

par GerardM

 
Script en Démotique sur une réplique de la Pierre de Rosette, visible à Magdeburg.
Par Chris 73

Être excité à propos d'un dictionnaire, nous devions être fou. Je dois avouer que je suis coupable. Considérez que vous ne pouvez pas comprendre le mot pour décrire ce que vous essayez de comprendre car vous ne connaissez pas le concept. Un dictionnaire est l'endroit ou vous devriez trouver tous les mots pour tous les concepts. Un dictionnaire idéal est l'endroit ou vous trouveriez n'importe quel mot dans n'importe quelle langue.

Mais qu'est ce que cela signifie ? Il y a déjà tant de différent types de dictionnaire. Les dictionnaires traditionnels, des listes de mots avec leurs définitions. Les glossaires, les thésaurus, les dictionnaires pour la traduction... Le Wiktionnaire est assez vaste pour vouloir être tout cela. Avec le logiciel utilisé actuellement, les différents dictionnaires dans chaque langue ont le même contenu : des listes de mots et de langages. Seules leur définitions changent d'une langue à l'autre. Ne serait-il pas meilleur qu'un travail fait dans une langue soit automatiquement disponible dans toutes les autres ?

L'idéal d'un unique Wiktionnaire ultime est un rêve pour les gens qui prêtent attention à ce type de ressources; fusionner les différentes communautés est la partie la plus difficile. Ce que j'aime personnellement est que j'aurais une place pour le glossaire de termes de botanique compilé par Herman Busser. Herman était une remarquable personne, dans le monde des cactus et de la cuisine. Il a publié plusieurs articles sur les cactus. Son glossaire m'a été donné avant sa mort pour lui donner une nouvelle vie.

Techniquement les améliorations du Wiktionnaire demandent une extension de MediaWiki, notre logiciel, quelque chose comme le projet Wikidata. Ceci permettra à l'utilisateur de sélectionner une valeur parmi un ensemble prédéfini, par exemple d'indiquer qu'un mot est en anglais et d'autres champs permettant la saisie de texte. Nous somme en train de travailler sur l'infrastructure de Wikidata et progressons dans la direction demandé par le Wiktionnaire

En écrivant ces lignes, je continue a rêver : que se passerait-il si nous n'avions pas seulement le thesaurus GEMET mais aussi d'autre thesaurus. Ne serait-ce pas grandiose si nous avions des ressources en papiemento ou hopi ? Je me demande combien de ces rêves deviendront réalité et à ce que nous rêverons lorsque le Wiktionnaire ultime sera disponible.


 
L'éclipse solaire de 1999 en France.
Par Lviatour

Un Comité d'arbitrage pour le fr:WikipédiaEdit

de villy

Un comité d'arbitrage a été élu le 22 mars 2005. Cette élection constitue la dernière étape d'un processus lancé le 19 septembre 2004 pour discuter et voter, d'une part, le principe même de la création d'un tel comité et, d'autre part, les règles gouvernant la procédure d'arbitrage, les pouvoirs du comité d'arbitrage et le mode de désignation des arbitres.

Cette initiative tire les leçons des difficultés rencontrées par la communauté francophone pour gérer les conflits entre éditeurs par vote public de sanctions. Les tensions qui se sont manifestées dans le courant des deuxième et troisième trimestres 2004 ont montré les limites du vote communautaire : la période de vote donne lieu à des polémiques, à des pages de vote en réplique et plus généralement, à l'installation d'un climat désagréable, avec une baisse de l'émulation générale ; les votants hésitent à s'engager dans un sens ou dans l'autre, et le font parfois pour des raisons étrangères aux faits reprochés, par solidarité de principe avec tel ou tel ; enfin, le vote ne s'appuie pas toujours sur une lecture exhaustive et raisonnable des historiques de page, d'ailleurs difficiles à trouver, mais plutôt sur le ressenti subjectif d'un comportement critiqué.

Trois consultations successives ont été nécessaires pour parvenir à l'adoption de l'ensemble des règles permettant la mise en oeuvre des arbitrages. Il a notamment été décidé que le comité d'arbitrage ne pouvait se saisir d'office mais qu'il pouvait décliner une demande. Une autre règle importante prévoit que « les arbitres tranchent des litiges individuels sans édicter de règles de comportement applicables sur le site, cette démarche relevant de la communauté du site. Si les arbitres se réfèrent aux motifs ou à la solution d'une décision arbitrale passée, ils doivent expliquer en quoi l'affaire qui leur est soumise est similaire ou comparable. » A ce jour, la seule question encore en suspens est celle du recours contre les décisions du comité d'arbitrage. Les arbitres sont au nombre de 7, élus pour un mandat de 6 mois renouvelable. Le premier comité d'arbitrage se compose d’Aoineko, Arnaudus, Greudin, (:Julien:), Romary, Semnoz et Spedona.

L'instauration d'un tel comité, qui est parfois vécu comme le signe d'une bureaucratisation exagérée de la communauté, devrait néanmoins permettre à celle-ci de gérer de manière équitable et apaisée des situations de conflit qui ont vocation à se multiplier avec l'augmentation constante du nombre des contributeurs.

Overview of WikicommonsEdit

Rapport de villy

Lancé le 7 septembre 2004 pour être un conservatoire libre de fichiers multimedia (images, sons, video ...) à destination de l'ensemble des projets de la fondation Wikimedia, Commons s'est développé très rapidement. 76 568 fichiers multimedia étaient disponibles au 16 avril 2005. Le site compte 5 259 utilisateurs enregistrés au 16 avril 2005, dont 53 admins et 2 bureaucrates.

Le multilinguisme est probablement le défi le plus difficile à relever pour Commons. Ce site unique a en effet vocation à servir directement l'ensemble des sites de la fondation, quel que soit leur langage. Par ailleurs, les contributeurs de Commons de toutes origines se rencontrent et doivent pouvoir communiquer sans que la barrière du langage soit un obstacle indépassable. La possibilité d'affecter une ou plusieurs catégories directement à des images et de pouvoir visualiser des vignettes d'image dans les pages de catégorie constitue une première réponse au problème du multilingualisme dans la recherche des fichiers. A l'intérieur du site lui-même, les utilisateurs ont développé un appareil important de modèles linguistiques qui permettent aux pages d'aide principales d'être disponibles dans près d'une dizaine de langues.

 
Rituel d'initiation en Malawi
Une Image de qualité sur commons, publiée sous licence libre.

La création d'un centre de coordination des traductions permet d'ajuster les besoins de traduction des différentes pages d'aide. L'interface de Commons est d'ailleurs disponible dans la plupart des langues. Dernier détail révélateur : si 15 administrateurs sont de langue anglaise, on compte aussi 13 administrateurs en allemand, 6 administrateurs en français, 3 en néerlandais, 3 en polonais, 2 en russe, 2 en suédois, 1 en roumain, japonais, portugais, islandais, hébreu, tchèque, bulgare et biélorusse.

Commons bénéficie par ailleurs de quelques caractéristiques techniques destinées à faciliter l'usage de ses fichiers. Un lien particulier permet d'accéder directement aux derniers fichiers chargés avec un aperçu des images. Les fichiers peuvent être directement utilisés sur les sites de la fondation Wikimedia sans nécessité de les recopier dans les bases locales. L'usage de la balise "gallery", développée pour le logiciel MediaWiki dans sa dernière version, permet une construction rapide de pages de vignettes image.

 
Photographie du Commoner Rdsmith4, image de qualité (tonneaux de saké à Hiroshima).
Quoique que Commons soit principalement un site offrant un service aux autres projets de la fondation Wikimedia, les utilisateurs de Commons ont très rapidement mis en place les outils de communication et d'échange que l'on retrouve dans les sites Wikipedia, notamment un bistro et une page de vote dédiée aux suppressions de fichiers. Une liste de diffusion a été créée, ainsi qu'un canal IRC Freenode (#commons.wikimedia). Une vie communautaire spécifique se met donc progressivement en place. Elle s'exprime particulièrement dans le vote pour des images de qualités : des propositions d'images de qualités sont quotidiennement discutées et décidées. Certaines de ces images sont d'une beauté stupéfiante et sont l'oeuvre personnelle de Commoners particulièrement doués. 86 images ont été ainsi choisies comme images de qualité. On peut y voir le signe de la vitalité et de l'originalité d'un projet qui compte à peine sept mois d'existence mais qui s'annonce déjà comme une des plus belles réalisations de la fondation Wikimedia.

10 000 articles pour WikiquoteEdit

par Aphaia

Article status : Editing - Proofreading - Translating - edit
 
Un extrait d'une traduction arabe de Job (28:1-21).
Par Llywrch


Wikiquote est un projet en-ligne libre multilingue regroupant des citations. Le 25 mars 2005 le projet a atteint 10000 articles, grâce à l'article créé par un contributeur anglais Pumpie. Il fallut 21 mois pour atteindre ce seuil depuis le lancement du projet en juillet 2003. Malheureusement, il n'est pas possible de connaître précisément quel est le 10000e article.


A la date du 31 mars, sur les 70 projets Wikiquote, 22 langues sont très actives. Environ 4000 comptes d'utilisateurs ont été créé et de nombreuses personnes contribuent anonymement comme sur les autres projets. Actuellement quatre projets Wikiquote, allemand, anglais, français et polonais, ont plus de 1000 articles. Le plus grand est le projet anglais avec environ 2700 articles. Parmi les dix premiers Wikiquote, huit sont des langues européennes et les deux autres sont des langues asiatiques - chinois et japonais. Parmi les projets en alphabet non-latin, le projet en langue bulgare est le plus développé avec plus de 500 articles.


La plupart des contributeurs éditent dans leur langue maternelle, mais il y a un important travaille de traduction. Quelque Wikiquote, notamment les projets japonais et anglais, portent une attention particulière aux textes originaux et de nombreuses citations sont accompagné de textes originaux. This tendency is easily found in the extensive lists of proverbs.

Wikibooks possède désormais des livres sur l'étude du persanEdit

Article status : Editing - Proofreading - Translating - edit


Le Persan (فارسی), est une langue possédant une riche tradition qui est parlé en Iran, Afghanistan et Tadjikistan. Avec l'afflux de réfugiés, beaucoup de pays ont une communauté farsi active.


Adam M., professeure de Persan a réellement aimé l'idée du wiki quand il lui a été montré, elle était très heureuse quand il lui a été suggéré de mettre ses cours sur Wikibooks.


Mettre ceci en pratique demande un combat acharné. Apprendre le farsi est semblable à revenir à l'école primaire, vous devez apprendre à reconnaître la forme et le son des lettres quand vous apprenez vos premiers mots. Cela entraîne l'apprentissage de mots qui ne vous intéresse pas nécessairement mais ils sont choisis pour introduire peu de caractères nouveaux à la fois. Ces cours sont utilisés pour apprendre le persan aux personnes ayant un compagnon ou une compagne iranienne, ainsi qu'à leurs enfants, qui vivent au Pays-Bas. Pour ces gens il est important d'apprendre à parler le farsi de façon aisé, beaucoup de ces élèves iront en Iran pour rencontrer leurs familles pour la première fois.


Tous les textes en persan ont été enregistré et téléchargé sur Commons. Ceci a crée des problèmes. Pour les fichiers sons nous utilisons le schéma suivant ; xx.mot.ogg ou xx est le code ISO 639 de la langue. Quand ce schéma a été appliqué à des mots tel que برادر on obtient fa-برادر.ogg. Un fichier avec ce nom ne peut pas être téléchargé avec Firefox, ni ne peut être sauvegardé avec Audacity, il ne peut pas être écouté avec Ashampoo. Vous pouvez toutefois utiliser les autres browsers capable de manipuler de tel noms de fichier et le télécharger sur Commons.


Cela a été un grand soulagement lorsque les facilités de téléchargement ont reçu une mise à jour, il est possible maintenant de télécharger et d'ajouter les catégories en une fois, éliminant plus de la moitié du travail nécessaire pour un téléchargement.


 
Un Buddhabrot avec de multiples itérations, un rendu spécial de l'ensemble deMandelbrot
Par Evercat


Comme le persan se lit de droite à gauche, cela semble logique de mettre les ressources en persan dans fa.wikibooks.org et non pas dans le domaine nl: ou en:. Ce qui conduit à un problème. Le symbole qui indique qu'un lien est externe n'est pas mis à gauche dans un article en farsi, à la place il cache la première lettre d'un mot le rendant illisible. Heureusement un <div class="plainlinks"> permet de supprimer cette nuisance article par article. Selon le navigateur que vous utilisez une page telle que FarsiLes2 est quasi impossible à éditer même si vous connaissez bien la syntaxe wiki.


Actuellement, nous avons des articles sur la prononciation en persan et nous avons comme projet d'ajouter les mots hollandais et des phrases au Wiktionnaire. De cette façon, nous espérons avoir de nombreuses traductions et rendre plus facile la localisation des documents pour les étudiants en farsi qui parlent une autre langue.


Nous avons aussi des idées extravagantes de ce qui pourrait être fait avec l'aide de développeurs. Pour l'instant amusez-vous avec ce wikibook anglais-persan.

Projet d'échange avec PlanetMathEdit

En janvier 2005, le Projet d'échange avec PlanetMath a été initié parDerek Williams, pour faciliter l'échange de contenue entre Wikipédia et PlanetMath, un projet communautaire spécialisé dans les mathématiques démarré en 2001 et qui suit les termes de la licence GFDL. Les participants au projet tentent d'enrichir le contenu mathématique de Wikipédia. Bien qu'il n'y ait pour l'instant que 8 participants, près de 500 articles de PlanetMath ont été examinés et environ 40% d'entre eux ont complété Wikipédia.Oleg Alexandrov a depuis mis au point quelques scripts pour automatiser le processus de migration - vous pouvez lire les statistiques du projet ici (en anglais).


Phare d'OsezakiEdit

Article status : Editing - Proofreading - Translating - edit

par 俊武 (Toshitake)

 
Phare d'Osezaki


Un wikipédien japonais a contribué à un article sur un monument de sa ville, le phare d'Osezaki (大瀬崎灯台) sur le Wikipedia japonais. Il trouva une jolie photo de la Seconde guerre mondiale et demanda au photographe s'il pouvait l'utiliser sur Wikipedia. Il obtint la permission du détenteur des droits d'auteur et téléchargea cette image sur Wikipedia. Mais il oublia de préciser la licence de la photo. Il n'était pas à l'époque familier des questions de licence. Lorsque cette image fut proposée comme image de qualité sur la page d'accueil du wikipedia japonais, un autre wikipédien fit remarquer l'absence d'information sur la licence . Il contacta le détenteur des droits d'auteur pour lui expliquer la licence GFDL et lui demanda de permettre la diffusion de sa photographie sous cette licence. Le photographe accepta volontiers. Ce photographe fut ennuyé à de nombreuses reprises pour des problèmes de copyright, y compris par un site officiel de municipalité, et il sentit son travail et ses efforts négligés. La demande de la part d'un wikipédien l'impressiona grandement. Et le jeune contributeur réalisa combien il était important de respecter les copyrights pour promouvoir le projet.


Page 5Edit

 
Benvenguda
 
Fondator
 
Rapòrt
 
Projèctes
 
Associacions
 
Premsa
 
Internacional
 
Nòtas finalas
+
ar |

br | cs | de | en | eo | es | fr | he | it | ja | ko | nl | oc| pl | pt | ru | sr | sv | zh | simple | vi || +/-


Vie des associations



Wikimedia AllemagneEdit

Par Elian

Wikimedia Allemagne a soutenu plusieurs projets Wikimedia, organisant des rencontres à la plus grande foire informatique du monde, Cebit, à Hanovre, et à la foire du livre de Leipzig. Ces deux événements, l'un sponsorisé par Linux New Media AG, l'autre par Directmedia Publishing (qui édite le DVD Wikipedia), se sont révélés de francs succès. Les gens qui tenaient les stands, dont Southpark, Mathias Schindler, Nina, Arne Klempert et Elian, n'ont même pas eu besoin d'expliquer aux visiteurs ce qu'était Wikipedia - déjà largement connu. Cependant, ils ont répondu à de nombreuses questions sur le fonctionnement actuel de Wikipedia.

Sur l'invitation d'Axel Schäfer, un membre du parlement allemand, Mathias Schindler, Kurt Jansson et Elian sont restés une semaine à Berlin, faisant leurs premiers pas dans l'arène politique. Ils ont parlé avec de nombreuses personnalités politiques, expliquant le travail de Wikipedia, ses problèmes concernant le copyright et les lois actuelles sur le sujet.

Sur un ton plus triste, Achim Raschka, organisateur apprécié des concours d'écriture allemands et internationaux, a quitté le board pour des raisons personnelles.

À la fin du mois de mars, il y avait environ 150 membres au Verein allemand.

Un petit résumé des contributions depuis la fondation du Verein :

Mois Contributions Nb de donations
2004
Septembre 2004 4 589,37 € 183
Octobre 2004 1 820,96 € 81
Novembre 2004 1 049,00 € 37
Décembre 2004 7 259,00 € 50
  Total:   14 718,33 € de 351 dons
Q1 2005
Janvier 2 119,10 € 67
Février 11 048,66 € 429
Mars 8 319,38 € 229
  Total:   21 487,14 € de 725 dons

La seule dépense considérable de 2005 était les 2 714 € dépensés pour le conseil juridique. Tout le reste (numéro de fax, timbres Wikimedia, etc.) ont coûté moins de 100 € au total.

Wikimedia FranceEdit

Wikimédia France, l' association qui représente la Fondation Wikimedia en France, a tenu sa première Assemblée générale (réunion des membres) pour élire le nouveau Conseil d'administration et discuter de sujets divers. Le nouveau Conseil d'administration peut être vu ici, et un court sommaire au sujet de l'association devrait être bientôt affiché.

Le réglement intérieur (un complément aux statuts) a été voté et adopté officiellement. Le trésorier de l'association a pu ouvrir un compte en banque après un vote du Conseil d'administration. Et beaucoup de nouvelles personnes ont rejoint l'association. Dans les semaines à venir, le Conseil d'administration devrait organiser des équipes pour se concentrer sur différents problèmes ; notamment trouver de l'argent et des partenaires pour les projets Wikimedia.

L'association a acheté le domaine wikimedia.fr. Elle a prévu l'installation d'un site sur ce domaine, en utilisant un wiki installé sur les serveurs de Paris.


 
Maison chinoise dans le parc Sanssouci de Potsdam.
Par Tillea


 
Orangerie dans le jardin du Château de Versailles, aux environs de Paris.
Par Urban


Page 6Edit

 
Benvenguda
 
Fondator
 
Rapòrt
 
Projèctes
 
Associacions
 
Premsa
 
Internacional
 
Nòtas finalas
+
ar |

br | cs | de | en | eo | es | fr | he | it | ja | ko | nl | oc| pl | pt | ru | sr | sv | zh | simple | vi || +/-

Dans les médias



+/-

 
Centre Sony de nuit à Berlin.
Par Tillea.

Tendance générale dans les médiasEdit

Quatre tendances générales ont été observées durant les derniers mois.

Wikipedia a été bien couvert par la presse anglaise et allemande dès 2004, mais commence depuis la deuxième moitié de l'année à être couvert par la presse d'autres langues. Depuis début 2005 pour les autres langues, il semble que les médias ont finalement atteint l'étape où leurs reportages ne sont plus seulement « une explication de ce qu'est Wikipédia » pour une audience qui ne connaît pas le projet, mais se concentre sur les nouvelles et des interviews sur des points spécifiques. Il semble que dans de nombreux pays Wikipedia soit devenu une référence sans qu'il soit nécessaire de décrire à nouveau le projet.


Par exemple, l'accord potentiel avec Google fut beaucoup commenté dans la presse et en particulier dans les blogs et l'annonce de l'accord signé avec Yahoo! généra également beaucoup de comptes-rendus.


Les contributeurs non anglophones sont aussi interviewés sur des questions spécifiques dans d'autres langues que l'anglais, tel que Anthere dans neteconomie.com à propos de l'opinion de la Fondation sur les projets tels que Google Print Library Project, NYPL Digital Gallery ou Gallica ou encore du comportement altruiste d'entreprises tel que Yahoo!.


Une deuxième tendance est que la presse anglophone ne parle pas des projets autre qu'en anglais. Cela peut être dû au fait que l'anglais représente encore plus d'un quart de l'ensemble des projets.

Une troisième tendance est que de plus en plus d'informations sont publiées sur d'autres projets que Wikipédia, en particulier Wikinews. Voici quelques exemples d'articles sur Wikinews : businessweek.com, nytimes.com ou wired.com

Une dernière tendance est que Wikinews rapporte des faits concernant la Fondation Wikimedia. Voir par exemple (en anglais) :

Pour la communauté de Wikimédia, cela semble un auto-référencement, mais les Wikinewsies font attention à la neutralité de point de vue.

 
Escaliers au Musée du Vatican.
Par Tillea.

Dans les médiasEdit

Worldtraveller, presroi, et al

La couverture médiatique des projets Wikimedia a varié, durant le premier trimestre 2005, de l'adoration à l'acidité. Comme toujours !

Du positif...Edit

Wikipedia a été décrit par l'édition de The Guardian du 27 février comme "le meilleur exemple de la capacité d'Internet à se structurer en réseaux auto-régulés". [15].

Wired Magazine s'est intéressé plus spécifiquement à quelques-uns des Wikipédiens les plus actifs, et a décrit Wikipédia comme "la bibliothèque auto-organisée du futur" [16]. De même, CNN et d'autres agences de presse ont rapporté les paroles de Tim Berners-Lee, l'inventeur du World Wide Web, qui disait à une conférence que le logiciel wiki incarnait plusieurs de ses idées originales pour l'Internet en tant qu'outil de collaboration, et que Wikipédia était "un bel exemple de la façon dont les gens peuvent être créatifs, et non pas seulement gober les informations" [17].

La couverture par Wikipédia du tsunami dans l'Océan Indien a généré un grand intérêt dans le projet, quand le Financial Times du 9 janvier l'a décrite domme "la seule référence du moment" [18]. Dans l'Observer du même jour, une colonne comparait Wikipédia à l'abeille qui défie les lois de l'aérodynamique en volant, en remarquant que bien que Wikipédia "aurait dû être un désastre", elle est en fait "une référence en ligne extrêmement utile" [19].

L'opinion largement diffusée de Robert McHenry, l'ancien éditorialiste de l'Encyclopædia Britannica, a entraîné un article dans le Free Software Magazine, soulignant les avantages d'une encyclopédie librement modifiable par rapport aux oeuvres traditionnelles [20] et accusant Britannica d'adopter des techniques intellectuellement malhonnêtes pour essayer de discréditer une menace sérieuse à sa réputation.

Wikipédia et Wikinews ont été mentionnés sur LCI, une importante chaîne télévisée française d'informations. Cela n'a duré que quelques minutes pendant une émission sur les wikis, mais il s'agit d'une des premières mentions de Wikipédia à la télévision.

...du moins positif...Edit

Dans un article posté au nouvel an sur Kuro5hin [21], Larry Sanger a invectivé contre le projet dont il a fait parti de l'équipe dirigeante jusqu'en 2002. Sanger s'est plaint que les experts n'étaient pas traités avec suffisamment de respect, que ce manque de déférence envers l'expertise serait fatal à la crédibilité du projet à long terme, et que le projet posséde une "atmosphère sociale empoisonnée" causée par des contributeurs problématiques. Ces mots ont été repris par Wired Magazine [22] et bien d'autres.

Ses commentaires ont fait l'objet de beaucoup de discussions. Danah Boyd, sur le weblog Many-to-Many [23], a dit qu'elle était "souvent embarrassée par ce qui apparait sur Wikipédia". Dans un débat en cours avec son confrère Clay Shirkey, Boyd s'est aussi plaint du manque de reconnaissance envers les auteurs [24].

Shirky a pris un point de vue plus positif que Boyd, mais Larry Sanger, commentant sur l'une de ses contributions, l'a accusé d'avoir "une croyance religieuse en la supériorité du système Wikipédien [25]. Suite à l'article de Sanger, Wired Magazine a lui aussi jeté un oeil aux difficultés auquelles fait face Wikipedia pour devenir une source de référence digne de confiance [26].

Robert McHenry, anciennement éditeur sur Encyclopædia Britannica, a écrit de nouvelles critiques sur Wikipedia, suite de son attaque cinglante de l'an dernier, dans un article nommé "l'encyclopédie basée sur la confiance". Écrivant pour le Chicago Tribune, il a décrit le projet comme "un petit groupe auto-choisi se convaincant... qu'il est ineffablement supérieur" [27].

Un article dans le Washington Post a été source de controverse lorsque les gens se sont aperçus qu'il contenait des informations erronées originaires d'un article Wikipédia sur le tremblement de terre de Lisbonne de 1755. [28]. La nouvelle affirmait que des curés "arpentaient les rues et pendaient ceux qui avaient attirés, croyaient ils, la colère de dieu" après le séisme, mais une enquête d'un animateur de radio catholique a montré que l'origine pouvait être retracée jusqu'à un article de Wikipédia sur le séisme [29]. Un bloggeur a décrit ceci comme ayant "créé une entrée fictive et infondée dans Wikipédia" [30].

... et de l'inhabituel !Edit

Sans doute de part une reconnaissance de plus en plus grande de Wikipédia par le public, les agences de presse croient souvent que Wikitravel est une ramification de Wikipédia [31]. Une autre erreur fréquente chez les journalistes est de désigner le prédécesseur de Wikipédia comme "Newpedia" au lieu de "Nupedia", les coupables incluant même The Guardian [32] et Nature [33].

Le magazine brésilien Veja a écrit à quel point il est facile de vandaliser Wikipédia dans un article du 26 janvier, lorsqu'il ajouta une fausse information sur l'article Luiz Inácio Lula da Silva de la Wikipédia anglophone. Le magazine roumain Evenimentul Zilei a quant à lui semblé surpris de découvrir que n'importe qui pouvait éditer Wikipédia, annonçant à une nation choquée que cette encyclopédie éditable "n'est pas un poisson d'avril, elle existe vraiment!" [34].

L'édition en ligne de Der Spiegel (version allemande), l'un des journaux allemands les plus vendus du pays, a plaggié un article de la Wikipédia allemande. L'article Wikipédia sur le génocide au Rwanda de 1994 avait en effet été recopié tel quel, fautes de grammaire incluses. Le journal a remplacé l'article avec un mot d'excuse [35] lorsque le plaggiat a été découvert [36].

Et malgré l'insistance de Wikipédia sur le fait de ne pas être une experience sociale, The Guardian l'a cité le 13 janvier comme un exemple de "la résurgence du communisme, dans sa forme primaire, sur Internet" [37].



Page 7

 
Benvenguda
 
Fondator
 
Rapòrt
 
Projèctes
 
Associacions
 
Premsa
 
Internacional
 
Nòtas finalas
+
ar |

br | cs | de | en | eo | es | fr | he | it | ja | ko | nl | oc| pl | pt | ru | sr | sv | zh | simple | vi || +/-

International

 


ConférencesEdit


Plusieurs conférences se sont tenues durant ce trimestre. Voir notre compte rendu de certaines d'entres elles.


L'équipe Wikimania prépare la conférence Wikimania, se déroulant en août 2005. Il est temps de soumettre vos articles, et nous espérons que vous pourrez venir participer ! Veuillez s'il vous plaît vous inscrire à la conférence.  

FOSDEMEdit

Voir FOSDEM 2005


Fosdem est une rencontre annuelle à Bruxelles, Belgique et cette conférence est une bonne occasion de rencontrer le gotha de la communauté du libre. Jimbo a été invité à donner un discours programmé pour la rencontre de 2005. Il était donc important d'avoir un certain nombre de participants dans la salle.


De nombreuses personnes furent impliquées dans l'organisation de cet événement. Walter a joué un rôle clé : en tant qu'habitant de Bruxelles il reçut les brochures françaises envoyées par Anthere. Il imprima aussi des affiches A2, imprima des affiches A3 destinées à la vente ainsi que les brochures hollandaises et allemandes. Elian a joué un rôle important en faisant de magnifiques brochures. Une nuit elle a encouragé les gens pour finir le texte en hollandais et en faire un produit de qualité professionnelle. C'était génial de voir les choses se mettre en place. :)  

 

CebitEdit

 
Présentation de Wikipedia au CeBIT 2005 par les contributeurs Mathias et Southpark.
Par Nina

Voir Cebit 2005


Du 10 au 12 mars 2005, Wikimedia était présent au plus grand salon informatique du monde, le CeBIT à Hannovre, Allemagne. Notre stand était situé auprès de sympathiques voisins tels que Debian, KDE, Gnome et OpenOffice au Linuxpark. Brockhaus était aussi présent au CeBIT, dans le même hall que Wikimedia. Contrairement aux autres projets Open Source, Wikimedia avait un stand entièrement consacré à ce projet, avec une table pour les ordinateurs de présentations et les brochures. Les décors et les équipements étaient relativement rares - les affiches restantes du FOSDEM 2005 furent utilisées, et Nina nous fournit son nouvel iBook comme ordinateur de présentation.  


TIC21Edit

Voir Talk:TIC21


Il s'agit d'un article sur l'interaction entre Wikipedia et le développement durable.


TIC21 demanda à Anthere d'écrire un article pour sa seconde lettre d'information, ainsi que de participer à la conférence TIC. TIC est une conférence sur le développement durable en France qui s'est tenu en février 2005. Wikipedia a déjà été invité par l'un des organisateurs à donner une présentation lors de la conférence de l'année prochaine.  

 

PixelACHEEdit

 
Anthere parlant au Dot Org Boom à Stockholm, Suède 2005.
Par LA2.


Wikipedia fut invité au festival international PixelACHE dédié aux pratiques numériques artistiques qui avait lieu en avril 2005 à Helsinki, Finlande. Florence Devouard fut notre ambassadrice Wikipedia pour trois présentations, une se tenant à l'ambassade finlandaise de Stockholm et les deux autres à Helsinki.


Le festival fut aussi l'occasion de rencontrer trois éditeurs à Stockholm (Lars Aronsson, du projet Runeberg, Susning.nu, ainsi que Steve Rapaport et Sabina Rapaport Romlin)

Voir aussi sur PixelACHE, Dot Org Boom ainsi qu'un rapport partial mais apprécié de Steve.  

WSIS Prepcom-2Edit

Voir Deuxième session de préparation du Sommet Mondial de la Société de l'Information


Jimbo Wales fera une présentation à la réunion de décembre. Il a aussi demandé que Wikimedia soit présent au Prepcom avec un stand géré par des volontaires wikipédiens. Wales a aussi suggéré la tenue d'un atelier pour les personnes désirant mieux connaître la façon de travailler sur Wikipedia.

 

Wikimania 2005Edit

Voir Wikimania:Call for papers et le texte d'introdution de Wikimania.


Wikimania 2005 - La première conférence internationale Wikimedia se tiendra à Francfort-sur-le-Main, Allemagne, du 4 au 8 août 2005. La phase de soumission des articles est ouverte (pour toute personne faisant partie ou non des communautés Wikimedia et Wikipedia) pour les présentations, ateliers et les tables rondes. Nous acceptons également les candidatures pour les orateurs et des suggestions pour d'autres activités. Envoyez vos soumissions à cfp--at--wikimedia.org.


Nous attendons entre 300 et 400 wikipédiens du monde entier. Vous pouvez mettre vos articles sous la licence de votre choix, mais les licences libres sont préférées. Nous vous encourageons fortement à utiliser les licences GFDL ou Creative Commons. Vous pouvez également écrire directement vos articles sur http://meta.wikimedia.org ou tout autre wiki.  


 


Page 8

 
Benvenguda
 
Fondator
 
Rapòrt
 
Projèctes
 
Associacions
 
Premsa
 
Internacional
 
Nòtas finalas
+
ar |

br | cs | de | en | eo | es | fr | he | it | ja | ko | nl | oc| pl | pt | ru | sr | sv | zh | simple | vi || +/-

Agenda

Voir aussi l'agenda.

Janvier

8-11 Jimmy à Jérusalem et Tel Aviv, Israël.
21-22 Jimmy à Cambridge, Massachusetts, USA (Blogging, Journalism and Credibility: Battleground and Common Ground)

FévrierEdit

9 Jimmy à Palo Alto (Séries de conférences à l'Université de Stanford)
16 Jimmy à Helsinki, Finlande (Nokia : Internet en tant que plate-forme de création de valeur)
20-22 Jimmy à St. Petersburg, Floride (Conférences Journalisme et Valeurs des Affaires : Bonnes stratégies, bonnes décisons)
26-27 Jimmy à Bruxelles, Belgique (FOSDEM)

MarsEdit

3 Jimmy participe à un entretien radiophonique à Tampa, Floride
5 Chemnitzer Linuxtage
10 Cebit 2005
14-17 Jimmy à ETech à San Diego, Californie
17 Buchmesse Leipzig(-20)
18 Jimmy à Barcelone (CCC Free Culture)
21-26 Jimmy à la conférence Doors of Perception 8 à New Delhi
26 Réunion à Londres

AvrilEdit

17-17 Anthere à Helsinki, Finlande (PixelAche)
18-20 Angela et Erik à Pretoria, Afrique du Sud (FLOSS)
18-21 Jimmy à Santa Clara, Californie (Conférence des Utilisateurs de MySQL)
25-26 Jimmy à l'École de Droit de Harvard à Boston, Massachusetts
27 Jimmy au Haverford College, Haverford, Pennsylvanie
28-29 Jimmy à New York, New York (Gel Conference 2005)

MaiEdit

5 Jimmy au Laboratoire Media du MIT (Digital Life Sponsor Meeting)
10-15 Jimmy à Zagreb, Croatie et Belgrade, Serbie.
30-31 Jimmy à Amsterdam, Pays-Bas (conférence Holland Open sur les logiciels libres)

JuinEdit

2 Jimmy à Hambourg, Allemagne (Deutscher Trendtag
3 Jimmy à Dresde, Allemagne (Wikipedia-Tag)
10-11 Jimmy à Copenhague, Danemark (Reboot7)
15-18 Jimmy à l'Université de Cornell, Ithaca, New York
21-23 Jimmy à Karlsruhe, Allemagne (LinuxTag)
24 Jimmy à San Sebastian, Espagne (Évènement de la culture du libre)
27 Jimmy à Chicago, Illinois (Conférence de l'Association Américaine des Bibliothèques)

JuilletEdit

5-9 Jimmy à Dijon, France (RMLL)
12-15 Jimmy à Oxford, Royaume-Uni (TEDGLOBAL)
14-18 Jimmy à Barcelone, Espagne (Évènement de la culture du libre)

AoûtEdit

1-4 Wikimania:Hacking Days
5-7 Wikimania (Conférence principale)
10 Réunion Europe de l'Est & Centrale
23 Jimmy présente Wikipédia au Best Buy and The Geek Squad

SeptembreEdit

16 Jimbo à l'Université de Depaul, Chicago, Illinois (Colloque sur Wikipédia et Wikinews)
20-23 Jimbo à Salvador, Bahia, Brésil (ICML9)
28-29 Jimbo au MIT, Cambridge, Massachusetts (Emerging Technologies Conference at MIT)


 
Un almanach suédois de 1712
 
Mécanisme d'une ancienne montre à ressort
 
Gravure de l'Histoire des peuples nordiques du XVIe siècle, par Olaus Magnus, censée représenter une horloge astronomique dans la cathédrale d'Uppsala, plus tard détruite par le feu.
 
Horloge de gare au Musée d'Orsay
 
Wearth, KayEss, Media lib et Ahoerstemeier en Thaïlande le 15 janvier 2005


Gallerie
 
Château Kalø au Danemark, construit en 1313.
Par Malene Thyssen
 
A rich gold sari and woven fabric.
Par Hautala
 
Station de Westminster du métro de Londres.
Par ChrisO
 
Tête de Bouddha entourée par des figuiers à in Wat Mahatat au parc hitorique de Ayutthaya en Thaïlande.
Par Ahoerstemeier
 
?: dent malade, fraisage, remplissage avec ?, remplissage avec de la gomme et couronne.
Par Jeremy Kemp
 
Une abeille ramassant du pollen à la foir de Del Mar.
Par MarkSweep
 
Détonation nucléaire dans la série de tests "Tumbler Snapper".
Par Deglr6328
 
Musiciens costumés à la Nouvele Orléans pendant un festival à Mardi-Gras en 2003.
Par Infrogmation
 
Un dauphin surfe sur le sillage d'un bateau de recherche sur la Banana River, près du Kennedy Space Center.
(Photo de la NASA). Par Solipsist
 
Une orchidée à St. Elm, Mayorque.
Par Orchi
 
Une brique de 2,5kg, supportée par un peu d'aerogel pesant seulement 2 grammes.
(Photo de la NASA).Par rian0918
 
Illustration schématique d'un oeuf.
Par Horst Frank
 
Vue à 180° de la cour Alhambra.
Par Bernd Untiedt
 
Cerisier en fleurs.
Par Barfooz


The Road Ahead

Expansion. Révision. Publication. Nouvelles génération de Trolls. Cinquième Année . Beaucoup de choses sont juste tapies au tournant ; nouvelles associations, nouvelles publications, nouveaux groupes de lecteurs et de chercheurs. Que faisons-nous d'eux ; comment la communauté va gérer cela ? Le trouver est une grand partie du plaisir.

On a dark office evening,
Sat down in my chair.
Sharp smell of stale coffee
Circling round in the air.
Suddenly on the webpage
There came a flickering light.
My head grew heavy, and my sight grew dim;
I had to stop for the night.
There it was in the link list:
"Edit page; you'll do well"
And I was thinking to myself
This could be Heaven or this could be Hell!
Then it lit up the quickbar
And it showed me the way.
There were pages begging clean-up;
I thought I heard them say-ay:


Welcome to the Hotel Wikipedia
Such a lovely place (Such a lovely place)
So much empty space...
Plenty of work at the Hotel Wikipedia
Any time of year
You can find us here...

Many links in the Portal
Disambigs won't suffice
And users said,
We are all just prisoners here
Of our own device.
And in the Most Requested
The list of pages increased;
They edit it with their steely knives
But they just can't kill the beast.
Last thing I remember,
I couldn't take any more.
I had to find the hyperlink back
to the life I had before
Relax, said the Rambot,
We are programmed to receive.
You can log out any time you like
But your work can never leave.

Welcome to the Hotel Wikipedia
Such a lovely place
So much empty space
They're typing it in at the Hotel Wikipedia
Things that you can do--
Revert vandals, too--

-- Par Elf (sur l'air de "Hotel California")