Actions administratives/Déclaration en septembre 2021

This page is a translated version of the page Office actions/September 2021 statement and the translation is 100% complete.

Concernant une importante série d'actions administratives

Bonjour tout le monde,

Je suis Maggie Dennis, vice-présidente Community Resilience and Sustainability de la Wikimedia Foundation. Je m'adresse à vous aujourd'hui pour rendre compte d'une série d'actions que la Fondation a récemment prises afin de protéger les communautés à travers le monde.

Je m'excuse d'avance pour la longueur et l'ambiguïté de certains sujets abordés. Ce sont des questions compliquées, et je vais essayer de résumer succinctement ces problématiques qui sont sans doute méconnues par certains d'entre vous. Je répondrai aux questions du mieux que je puisse, et j'organiserai une visioconférence dans quelques semaines où je pourrai discuter de ces questions plus en profondeur. Cela sera annoncé sur la liste de discussions Wikimedia-l et sur Meta-Wiki.

Beaucoup d'entre vous sont déjà au courant des récents changements que la Fondation a apporté à ses politiques de non-divulgation. Ces changements ont été discutés sur Meta, et je ne répéterai pas tous nos échanges,[1] mais je résumerai brièvement qu'en raison d'informations crédibles sur une menace, la Wikimedia Foundation a modifié son approche sur le fait d'accepter des accords de non-divulgation demandés par des individus. Le risque de sécurité concerne les informations relatives à l'infiltration des systèmes de Wikimedia, notamment des postes ayant accès à des renseignements permettant d'identifier des personnes et à des organes d'influence élus. Nous ne pouvions pas annoncer cela plus tôt, même à nos groupes de contributeurs les plus fiables (comme les stewards), sans craindre de déclencher le risque dont nous avions été alertés. Nous avons immédiatement restreint l'accès à ces outils dans les juridictions concernées, tout en travaillant avec les utilisateurs concernés pour déterminer si le risque s'appliquait à eux.

J'aimerais souligner que nous ne voulons pas accuser de mauvaise intention une personne en particulier dont l'accès a été restreint par ce changement de politique. L'infiltration peut se produire par de multiples mécanismes. Ce que nous avons vu dans notre mouvement comprend non seulement des personnes cherchant délibérément à s'attirer les bonnes grâces de leurs communautés afin d'obtenir un accès privilégié et de faire avancer un projet contraire aux objectifs de connaissance ouverte, mais aussi des individus qui sont devenus vulnérables et peuvent tomber sous l'emprise de groupes externes parce qu'ils sont des contributeurs reconnus au sein de la communauté. Cette politique a principalement servi à faire face à ce dernier risque, à réduire la probabilité de recrutement ou (pire) d'extorsion. Nous pensons que certaines personnes concernées par ce changement de politique étaient elles-mêmes en danger, pas seulement les personnes dont elles auraient pu être forcées d'accéder aux informations personnelles.

Aujourd'hui, la Fondation a lancé une deuxième phase d'actions suite aux problèmes d'infiltration, qui a abouti à des actions radicales dans l'une des deux juridictions actuellement touchées. Nous avons banni sept utilisateurs et retiré les droits d'administrateur à douze autres personnes à la suite d'enquêtes longues et approfondies sur les activités menées par certains membres du groupe non reconnu Wikimedians of Mainland China. Nous avons également contacté un certain nombre d'autres contributeurs pour leur rappeler les règles communautaires en vigueur notamment au sujet de la divulgation de données personnelles.

Lorsqu'il s'agit d'actions administratives de la Wikimedia Foundation, notre communication publique est généralement limitée, mais ce dossier est sans précédent de par sa portée et sa nature. Bien qu'il reste des limites à ce que nous pouvons révéler afin de protéger la sécurité et la vie privée des utilisateurs dans ce pays et dans ce groupe non reconnu, je tiens à dire que cette action est radicale et cette décision n'a pas été facile à prendre. Nous avons cherché à ne pas décourager et détruire les efforts des contributeurs de bonne foi en Chine qui ont travaillé si dur pour promouvoir la connaissance libre et ouverte, y compris certaines personnes impliquées dans Wikimedians of Mainland China. Nous ne voulons pas qu'ils pensent que leurs contributions sont malvenues. Nous ne pouvions pas non plus risquer de les exposer à un danger en ne faisant rien pour les protéger après avoir pris connaissance de menaces crédibles pour leur sécurité.

Il y a quelque temps, nous avons limité l'exposition des données personnelles des utilisateurs vivant en Chine. Malgré cela, nous savons qu'il y a eu le type d'infiltration que nous décrivons ci-dessus. Et nous savons que cela a entraîné des violences physiques contre des contributeurs. Ceci étant confirmé, nous n'avons eu d'autre choix que d'agir rapidement et de manière appropriée.

Je considère à la fois comme un succès et un défi qu'au cours des années de ma propre implication, j'ai vu Wikimedia passer d'un site Web suspect non traditionnel à une source hautement fiable et largement utilisée à travers le monde. Lorsque j'ai commencé à contribuer aux projets vers 2007, je croyais déjà que Wikimedia avait la capacité d'être l'une des plus grandes réalisations du monde — la connaissance collective, à portée de main. Quel incroyable geste de bonne volonté de la part de tous ses nombreux contributeurs. Il ne m'a pas fallu longtemps après avoir commencé à contribuer pour réaliser à quel point les batailles pouvaient être féroces sur la façon de présenter les informations et comment elles pouvaient être exploitées pour atteindre des objectifs spécifiques. Je n'essaie pas de suggérer que j'étais étonnamment prémonitoire ; je pense que beaucoup ont réalisé ce risque bien avant que je ne m'en aperçoive. Je pense que le risque est plus grand que jamais maintenant, lorsque les projets Wikimedia sont largement plébiscités et lorsque les enjeux sont si élevés pour des efforts concertés de contrôler les informations qu'ils partagent.

La « capture » de communautés est une menace réelle et actuelle. Pendant des années, le mouvement a été largement conscient des problèmes rencontrés sur la Wikipédia croate, avec des faits documentés depuis près d'une décennie. La Fondation a récemment mis en place une équipe Manipulation de l'information, qui est toujours en train de trouver ses marques et d'évaluer le problème, mais qui a commencé par engager un chercheur externe pour examiner ce projet et les défis et nous aider à comprendre les causes potentielles et les solutions à de telles situations[2]. Nous avons aussi, récemment, embauché une équipe Droits humains chargée de gérer les menaces urgentes pesant sur les droits humains des communautés en raison de ces efforts organisés pour contrôler l'information. La situation à laquelle nous sommes confrontés aujourd'hui m'a montré à quel point nous avons besoin, en tant que mouvement, de nous attaquer à ces questions difficiles de savoir comment nous restons ouverts à tous, partout, tout en veillant à ce que les personnes qui contribuent ne soient pas affectés par ceux qui veulent les faire taire.

En ce qui concerne le retrait des droits d'administrateurs à plusieurs contributeurs, nous espérons prochainement dialoguer avec la communauté de la Wikipédia en mandarin (zh.wikipedia.org) au sujet des élections pour éviter tout risque de manipulation et maintenir un environnement sain pour les contributeurs. Nous devons nous assurer que la communauté peut organiser des élections équitables, sans démarchage ni fraude. Nous espérons qu'en l'aidant à organiser les prochaines élections, nous pourrons redonner des droits de vérificateur d'adresses IP en Chine.

Je souhaite conclure ce message en soulignant que je suis personnellement et profondément désolée pour ceux d'entre vous pour qui ce sera un choc. Cela inclura sans aucun doute celles qui se demandent si elles doivent craindre que leurs informations personnelles n'aient été exposées (nous ne le pensons pas ; nous pensons avoir agi à temps pour empêcher cela) et également celles qui craignent que d'autres actions aussi audacieuses soient en cours, ce qui peut les perturber ainsi que leur travail et leurs communautés (à ce stade, avec cette série d'action, nous pensons que les risques identifiés ont été contenus à court et moyen terme). Je suis également sincèrement désolée pour ces communautés qui sont mal à l'aise face à de telles menaces depuis un certain temps. La Fondation continue de renforcer sa capacité à soutenir chaque communauté qui souhaite ou a besoin de son soutien – et nous apprenons tous les jours à mieux faire. L'un des domaines clés que nous cherchons à améliorer est notre capacité à comprendre notre impact sur les droits humains et notre capacité à relever ces défis. Vous n'avez pas eu le service que vous méritez. Nous ne pouvons pas réparer les choses immédiatement, mais nous travaillons à nous améliorer, activement, intentionnellement et avec concentration.

Aux 4 000 wikimédiens en mandarin actifs à travers le monde[3][4], je voudrais communiquer ma peine et mes regrets. Je tiens à vous assurer que nous ferons mieux. Le travail que vous faites pour partager vos connaissances avec les lecteurs du monde entier a une grande signification, et nous nous engageons à vous aider à faire ce travail, avec les outils dont vous avez besoin pour réussir dans un environnement sûr, sécurisé et efficace.

Encore une fois, j'essaierai de répondre à vos questions, en m'appuyant sur le département juridique et éventuellement d'autres personnes de la Fondation. Nous mettons en place une page sur Meta pour échanger, et j'organiserai une visioconférence dans les semaines à venir.

Bien amicalement,
Maggie Dennis (WMF), 13 septembre 2021

Mise à jour concernant le bannissement du contributeur 玄客

Suite aux récentes informations fournies via notre canal ca@wikimedia.org utilisé par Trust and Safety, nous avons réévalué un compte banni à la suite de cette enquête. Ce compte appartient à l'utilisateur 玄客. Les informations et preuves reçues et authentifiées par nos enquêteurs confirment que l'utilisateur 玄客 n'est pas, comme identifié à l'origine, un faux-nez de Walter Grassroot. En conséquence, le compte de l'utilisateur 玄客 a été rétabli.

Nous remercions toutes les personnes qui utilisent le canal ca@wikimedia.org pour nous envoyer des informations supplémentaires et des preuves qui corroborent ou réfutent l'action récemment entreprise par la Fondation. Il s'agit d'une partie importante du processus, et la Fondation examine chaque courriel et documents fournis.

Nous présentons nos excuses au contributeur 玄客, et nous demandons à toute personne disposant d'informations supplémentaires de nous les communiquer via ca@wikimedia.org. WMFOffice 16 septembre 2021