Non je n'éditerai plus rien sur wikipédia, je n'irai plus en ce jardin, même pour y lancer des pierres, je ne le ferais plus parce que ce n'est plus mon jardin tout simplement. Ils peuvent penser, interpréter comme il veulent... Je ne voulais ni régler mes comptes, ni aller à Canossa rien d'autres que re-éditer ; à plusieurs reprises, j'ai fait quelques efforts, toujours moi mais quand on a toujours tort... Tu as très bien compris le sens de mes pages personnelles. J'ai tout dit, tout dit.
Ils ne se rendent pas compte de leur souveraine indifférence, de ce mépris sournois, ce n'est pas une critique ce n'est qu'un constat. Cela en sera fini de mes élucubrations, de mes longues litanies, mes complaintes, mes jérémiades !

Mon honneur, non seulement wikipédien, mais honneur tout court est sauf : je peux me regarder en face dans le miroir wikipédien ou à travers lui : y compris face à Papotages, il n'y en a pas beaucoup qui peuvent l'assumer au fond des yeux.
Finalement ma contribution wikipédienne aura une indéfectible, implacable et monolithique cohérence.
Ce n'est ni un coup d'arrêt, ni même un coup de semonce, ce n'est rien du tout. Pour Jeffdelonge , ce que je peux dire l'importera peu, wikipédia l' a tellement changé, en mal hélas. Par exemple, j'aurais bien aimé collaborer à «son» espace encyclopédique mais il m'a toujours traité avec indifférence, défiance et puis il se trouve que nous avons à peu près le même âge alors, il fera la part des choses., si choses il y a. Je pense à ces jouissifs du libéralisme qui se disent qu'«ils» peuvent toujours aboyer, il y en a des milliers qui attendent pour rentrer..
Je sais bien que j'ai souvent dit que ce dernier mot est le dernier, à essayer, moi seul, de reforger ce maillon cassé mais voilà bien que tu m' ais permis en quelque sorte d'écrire mon testament wikipédien sur mes pages personnelles ; mes derniers mots au bistro vont finalement au delà que ce je pensais à l'instant où j'ai sauvegardé et il n'est pas étonnant qu'ils aient été si rapidement «effacés» , mes derniers mots sur l'espace péri-encyclopédique de wikipédia ont été une attention à Papotages, avec une référence à l'Actus Tragicus il appréciera , j'en suis sûr ; j'ai dit au revoir à Anthere, je n'ai été que très récemment et subtilement enlevé de la liste des wikipédiens, j'y figurais toujours avec mon IP après le passage du script de Tim Starling et Looxix : tout est bien, tout est bien alorscomme dis la Carmen de Mérimée chez Georges Bizet.

On m'a beaucoup reproché cette formule wikipédia dans l'air du temps, je suis profondémment convaincu que justement la grande force de wikipédia est d' avoir la possibilité de s' en affranchir et que les contraintes viennent de wikipédia elle-même, avec le schéma trop réducteur de certains qui s' ingénient à saper toute émancipation, toute «liberté» prise au modèle dominant, dans quelque détail que ce soit : dans le «recrutement» ,dans les règles, l' «administration», les rapports de force, les relations entre wikipédiens, la communication, etc.

L'autre jour sur ma page de discussion j'ai dit tout le mal que je pense des propos de Jeffdelonge sur l' «intégration» des administrateurs dans wikipédia : le problème est simple pourtant, ils se comportent trop en sysops et pas assez en wikipédiens.

Le pire ce sont ces propos de Jeffdelonge (ils me restent tous en travers de la gorge, tous) sur ce qui est selon lui le nec plus ultra de l' attachement à wikipédia : la présence dans des fiestas d'autosatisfaction , dans l'apparence, dans l'image ; je le dis tout net si c'est de cette façon que les sysops veulent «approfondir» le contenu de wikipédia, tendre vers l 'excellence, c'est un leurre absolu.

  • Le pire n'est pas qu'ils se mandatent eux-même pour ce genre de représentation, l'exemple malheureusement vient de haut, il n'est pourtant nulle part écrit que lorsque l'on édite on accepte ce genre de récupération et encore quand les propos sont «corrects» !
  • Il n' est écrit nulle part que wikipédia a un chairman, des directeurs généraux, des chargés de la DRH, des chargés de communication, des chargés de l'image, que sais-je ? S 'il doit en être ainsi en wikipédia comme ailleurs, si les wikipédiens sont traités comme des «marchandises» eh bien c'est simple, il suffit de l'annoncer dans la page avant la sauvegarde. Cela aurait été sans moi dès août 2003 et évité bien des errements.

La fracture est telle que je n'avais pas d'autre alternative que de partir en courant, jamais je n'aurais imaginé qu'un sysop puisse tenir des propos tels que ceux de Jeffdelonge, la pensée ne m'avait même pas effleuré un neurone. Je ne suis pas du style à être désagréable, envahissant et j' ai toujours tiré les conséquences de mon environnement, la semaine dernière comme d'habitude, simplement cette fois sans crier .
(Je n'ai jamais beaucoup crié au regard de ce que l'on m'a fait; je pense à ceux qui ne crient pas, s'en vont sans rien dire, il y en a beaucoup, beaucoup plus que ce que certains imaginent et évidemment je ne te dis rien sur ce que je pense de l'influence de telles absences sur l'excellence, quand j'entends Jeffdelonge ou Hemmer prétendre qu'il faut qu'un sysop ait de la «gueule», encore un nec plus ultra alors j'ai tout entendu, le pire).

En réfléchissant sur moi-même ; je n'éprouve cette fois aucune tristesse ce qui en dit long sur ma désillusion, je ne m'attendais pas à une révolution culturelle de la part de fr.wikipédia mais au moins quelques nuances dans la politique à l'égard (j'allais dire à l'encontre) des contributeurs de wikipedia.

Tu as bien raison, le blocage de mes pages personnelles était un acte gravissime et le fait que personne ne s'en soit préoccupé jusqu'à cette réponse ces derniers jours sur ma page personnelle en méta , par Anthere ils auraient pu choisir d'avoir le courage de déléguer quelqu'un d'autre pour des excuses et d'assumer eux) montre bien à quel point ils en sont, pour le mépris à mon égard, peu m'importe, mais le problème c'est que cela va au delà et touche à l' éthique de Wikipédia.
De toute façon, tu dégaines le premier, tu es mort et si tu ne dis rien... sans commentaires... il y a un vrai problème là ! Quelques explications qu'ils donnent,ce sont toujours banalement des circonlocutions...

Je vais redire, j'étais resté en août 2003 parce qu' Anthere était là, aujourd'hui je m'en vais aussi parce qu'elle n'est pas vraiment là et ce n'est pas moi qui vais la blâmer : j'ai peut-être une part de responsabilté, simplement certains autres que moi feraient bien de réfléchir à deux fois avant d'enfourcher.
Je n'ai pas le courage d'une femme (j'écris courage, pas faiblesse, pas compromission) à collaborer, à donner quelque crédit que ce soit à des Yann ou des Jeffdelonge. Je ne la blâme pas au contraire, je la comprends du fond de mon cœur et de mon âme. Je trouve cela admirable, voilà je te l'ai dit.

Ma reconstruction a été difficile et j'en déjà suis retombé à ce point de dépression wikipédienne que même un reproche de lâcheté ne m'émeut pas outre mesure.
Pour faire un peu d'humour, il me suffira de la lecture ou de l'écoute de quelques accords musicaux pour que s'estompent les noirceurs de mes jours ou simplement de mes idées et en ce moment c' est avec Gustav Mahler, lui le juif de Vienne, le compositeur et le chef raillé de toutes parts, si méprisé de son vivant qui disait mon temps viendra ; son temps est venu ; il est mort à 51 ans, il y a très peu de chance que j'y arrive mais j' ai donc de l'espoir, cela éclaircira un peu tout ceci ! Je pense aussi au grand Bruno Walter qui a attendu l'âge de 52 ans pour «oser» présenter sa 40ème de Wolfgang Amadeuxs Mozart....

Non, vois-tu ma colère n'est pas, presque un an après, éteinte, je ne te dirais pas si j'en souffre cela ne regarde que moi, mais que au moins certains s'ils ne veulent pas prendre la peine d' y réfléchir, respectent la peine wikipédienne d' autres, et encore, je le répète, je ne suis pas le plus à plaindre.

Je vais employer un mot délicat, je voulais dire que cette anglo-saxonisation de la wikipédia francophone est détestable, mais c'est de son «américanisation» que je vais dire, parce que j'aime beaucoup certains contenus de la de.wikipédia germanophone.

Les déclarations, ici et là, de la wikipédia seraient moins choquantes si, près du bouton «sauvegarder» figurait en plus de l'avertissement «N' éditez pas si...», celui ci «Wikipedia se réserve le droit de...», je te laisse le soin de terminer...

Alors qu'ils aillent parader, danser sur les cendres d'autres wikipédiens avec leurs transes wikipédiennes : je n'aurais que mon égoïsme et ma mesquinerie pour me dire que de toute façons de la manière dont ils s'y prennent, ils ne connaîtront jamais le nirvana wikipédien. et que leurs «bassesses» n'auront engendré qu'un contenu dans l'air du temps, sans éthique, sans «valeurs» sans le scrupuleux respect qui devrait être du «aux plus faibles», «aux plus modeste» des contributeurs, aux plus faible, au plus modeste des lecteurs. : Cette exigence éthique qui devrait «aller de soi» à chaque lettre posée sur une page de wikipédia.

Tu sais je fais regarder mon ancienne page personnelle en fr. , avec ces qualificatifs et ce pourquoi j'ai eu droit à cela :
Et c'est l'effarement le plus total et pourtant toutes les insultes sont exactes et les raisons qui les ont «motivées» le sont aussi, il n'y a eu aucune réaction à cette publication et pour cause, mes seuls «crimes» sont bien ceux que j'ai indiqué sur mon ancienne page personnelle !

Parce que mes seules fautes sont bien celles que j'ai rapportées :

  • avoir fait un travail avec des éditeurs problématiques JacquesD et Papotages,
  • m'en être pris à un administrateur de wikipédia qui se conduit en impérialiste,
  • ne pas avoir voulu que mon pseudo soit mêlé à des attitudes aux relents néo-fascisants.

La seule publication ambiguë est cette phrase ce n'est pas le genre d'éditeur que nous souhaitons sur wikipédia tirée de la wiki.fr, qui est de... Anthere ... en fait destinée à ... devine..., je pense qu'elle ne l'a pas placée sur le cas Eslios innocemment... elle est impulsive mais elle savait que j'étais très attentif à la ML, mon premier regard sur wikipedia était pour la ML; elle ne prend pas les gens pour des cons, c'est moi aussi qui était dans le collimateur, le pire a été que Yann s'en est servi pour me flinguer ce qui en dit long sur lui, comme tu me dis  : ce n'est pas moi qui suis capable de lui donner un peu d'Humanité... Tu regarderas aussi en meta, l'article d'Anthere du 15 novembre 2003, en anglais qui rapporte sur la fr.wikipédia et les raisons qu'elle donne pour mon départ, ce ne sont pas les exactes motivations de mon départ qu'elle expose...

Je comprends bien ce que tu me dis mais franchement : si je ne pense pas que je souffrirais pas comme j'ai souffert, parce que je n'ai dit que le minimum, au début cela a été très dur, j' ai maintenant des choses plus agréables ailleurs, plus zen, tu ne peux pas savoir quelle liberté d'avoir ne serait-ce que le temps d'une journée entière pour faire ce que tu as envie, tout simplement, aller avec ceux que tu aimes, dans une forêt, pas seulement 1/2 heure mais la journée entière ou plus si tu en as envie, piquer une tête à poil en Méditerranée, réparer la télé du voisin ou aller transformer le pc de l'autre en enregistreur numérique, aller faire cette greffe à l'écusson qui est tant espérée par celui qui veut transmettre une variété démodée, rare ou sentimentalement importante, reprendre mon travail personnel plus avec le cœur, toutes ces choses de la vie que je ne pouvais pas ou plus envie de faire .Tu vois, je pensais que ces proches fuyaient la réalité, me fuyaient ces «autres», mais non ce n'est pas cela : c'est que je leur manquais et que d'une certaine manière ils m'en voulaient, c'est une sensation assez étrange ; je n'ai pas le droit de les décevoir et cela compte aussi. Je sais aussi qu'il y a quelques dégâts collatéraux de non-édition de certains, j'avais pris les devants mais peut-être bien qu'ils ont raison et je n'ai pas non plus le droit de les pousser vers un sentier qui les mène à leur perte, j'en sais trop la cruauté.

ConfessionsEdit

C'est en ce début août 2003 que je rentre en wikipédia, par hasard, la force du destin fait que je suis quasiment prisonnier devant mon pc, et que l'autre avec lequel j' écrivais cet essai qui aurait été «utile» , à jamais inachevé m' a «abandonné» pour l'éternité, je me dis cette utilité peut-être en wikipédia,.

Anthere est en vacances mais je m'aperçois très vite de son empreinte et j'aime beaucoup ses articles environnementaux. Anthere qui donnait de la «tenue» à tout cela. Le couple infernal Aoineko, Anthere çà «fonctionne» finalement assez bien et cela donne une allure à la fr.wikipédia. Aoineko je l'aime beaucoup, Papotages l'aimais bien aussi, le sais-tu ? Et je vais te dire pendant que j'ai été actif, il n'y a pas eu d'accrochage entre Aoineko et Anthere et sur la ML c'était très correct : le gros problème d'Aoineko, c'est qu'il n'a pas le temps ; ce n'est pas une excuse d'accord et d'autres sont dans ce cas aussi et bien des problèmes seraient évités avec un tout petit peu d'attention. Tout le monde va trop vite.
Oh, ce n'est pas que l'accueil y soit chaleureux et il y en a de si rudes mais je me dis qu'avec d'autres, il est possible d'atténuer cette douloureuse sensation et avec Looxix et quelques autres, je crois que nous y arriverons et nous y avons dans une certaine mesure réussi. Il suffit simplement que les grandes gueules n'aient pas une caisse de résonance trop forte, ce n'est pas très difficile à obtenir.
J'ai donc des doutes sur la qualité de l'accueil mais cela ne m'empêche pas de m'en prendre à Papotages mais pas à l'endroit où j'aurais dû) en... Bach ; je suis très maladroit, une appropriation détestable de mon édition Bach et il a une phrase prémonitoire en la page de discussion de Bach, sur moi et sur tout wikipédien, qui est superbe mais je n'en saisis pas instantanément la justesse.
C'est lui qui va me faire un des rares compliments sur mes éditions encyclopédiques, il connait bien Bach et sait que cela n'a pas dû être facile de faire cette analyse ; personne n'y a touché ou presque, il y a de nombreuses raisons mais la principale c'est que ce n'est pas facile d'avoir un article bon «encyclopédique», d' ailleurs en regardant les Bach des autres wikipedia, il n'y en a aucun de vraiment satisfaisant, en général c'est trop et c'est un des travers qu'il faudrait combattre absolument, mais c'est hyper-difficile.
Papotages a écrit de belles choses pour compléter mon article, mais comme un imbécile au lieu de les travailler, je les ai supprimées et par la suite je n'ai jamais eu le courage.
Je ne vais pas te conseiller de lire Papotages mais il n'a pas écrit que des insanités, il y en a qui feraient bien d'y aller voir. Pour Stuart, c'est pareil et je peux te dire qu'il y a beaucoup de choses avec lesquelles je suis d'accord, beaucoup, beaucoup et je vais même te dire,euh non finalement...

En ce début d'août 2003, je reproche donc à Papotages son attitude à mon égard , instrumentalisé par le groupe dixit. Sur ma page personnelle je quitte wikipédia. D'abord, personne ne voit, puis ne comprends vraiment sauf .... Papotages et il m'écrit alors de ces jolies choses qui vous marquent à vie, il y en a qui pourraient croire que je suis devenu ..., ceux là pensent ce qu'ils veulent ... De ces choses de la vie, avec élégance, sur Dvorak et Rachmaninov d'ordinaire assez mésestimés (pas par lui, tiens, tiens, me dis-je, moi qui partage ce sentiment).
FvdP et Anthere règlent le problème Papotages, fin du premier acte.
Anthere , alors très dure, m'engueule pour mon attitude, mais je reste tout de même surtout... parce qu'elle est là et pour... Papotages qui lui a bien compris mon attachement à wikipédia.
Les articles que j'ai édités me déplaisent plus je les lis, personne n'y touche ; j'introduis les discographies pour les musiciens ou les interprètes classiques, idée reprise instantanément par les anglophones, mais quand ils reprennent sans faire un travail de création, c'est avec des erreurs.
Je n'écris alors quasiment plus et je suis tellement «é-faré» de la partie économie que je n'y interviens guère malgré les sollicitations .

S'en suit alors une période idyllique mais sans beaucoup d'écriture, je crois avoir tout connu du bonheur wikipédien en furetant dans les RC, tout réussi et quand d'autres s'en mêlent c'est extraordinaire, un esprit formidable, c' est indéfinissable. Même les anicroches sont sympathiques. Je me mets au service de Looxix et c'est merveilleux.
Ah, ces 100 jours lorsque le premier sourire, le premier clin d' œil, la premièrs attention, la première suggestion n'étaient pas tout à fait réels.
.

Et tu reçois des e-mails incroyables, on te prend pour un dieu, un spécialiste de ceci ou de cela tout simplement à la lecture d'une neutralisation d'un article ; si tu ne sais pas quel peut-être le désarroi de certains face à la vie, avec la vie en face, celle que l'on propose, ce peut-être un choc terrible, terrible. Il y en a qui n'ont rien compris à wikipédia, rien. Tu vois je te dis cela à toi mais c'est sans doute inutile et je te prie de m'excuser si je t'offense même doucement.

Et jusqu'à mon avant-dernier jour, cette transparence  : je reçois un e-mail d'un jeune qui a besoin de moi, je lui réponds et en remerciement il écrit un article ; quel cadeau ! C'est du copié-collé pur et simple, il est mal tombé, je connais très bien l'ouvrage de «référence». Je lui adresse un courrier et en retour deux jours plus tard il arrive dans les RC et blanchit son travail copyrighté précédent ; Alvaro est vigilant, trop... mais travailler avec des gens comme Alvaro c'est facile,il me suffit d'un petit signe et il a compris : ce petit jeune avait réécrit son article et va le déposer, c'est un bel article ! Alvaro a alors cette phrase dans les RC C'est beau wikipédia, il a bien raison...
Deux jours plus tard, je quitte wikipédia, pour toujours.

Je ne suis pas nostalgique, je sais trop que l'instant présent est le seul qui compte et que le lendemain peut chanter ou déchanter, mais cette période est dans mon cœur avec douceur et félicité et malgré tout ce qu'ils m'ont fait, tout ce qu'ils me feront , jamais ils ne pourrons me l'enlever et je suis sûr que ceux que j' honore ainsi en disant cela, que ceux-là ne m'en voudrons pas de les citer, j'en suis arrivé à ce point que je sens que mets mots mettent en péril d'autres, c'est d'une auto-censure terrifiante.

Il y a le souvenir de Gérard pour qui je passe le balai pour ses apostrophes microsoftiennes. Il y a aussi ces échecs : ceux qui font un beau petit geste et qui sera sans lendemain parce que l'on a pas su les accrocher, parmi d'autres un de mes grands regrets, c'est le jazz et ses prémices ; je laisse échapper , j'ai une responsabilité, je n'ai pas su et comme Papotages ne pouvait pas, il n'y a quasiment rien.
Oh, remarque, il vaut mieux qu'il n'y ait rien que rien de travail collaboratif, je ne vais rien dire de l' Égyptologie... mais regarde le secourisme, c'est affligeant, je me demande pour quoi existent les sites perso... Cdang, cela a été ma bête noire, une fois je soutiens Traroth qui a été plutôt malmené... et Cdang n'a rien compris ! En réponse, un point d'interrogation ! Il n' y a pas que lui qui ne me comprend pas !

Et puis, la rentrée approche, j'ai moins de temps, je me sens physiquement moins bien, j'ai quelques petits accrochages avec Anthere, je crois que je vais partir, elle me retient.
Une sorte de gentleman-agreement à s'endurcir mutuellement ; je me connais, je sais que je n'y gagnerai rien, endurcir un écorché vif, c'est perdu d'avance.
Je sais que mes jours en wikipédia sont comptés.
Je sais aussi avec le travail sur les RC qu'une nouvelle vague de nouveaux va arriver, je ne sens pas la communauté prête pour cela. Je mets en garde Anthere qui me répond LOL, Es, calme-toi ! Je me calme...

Alvaro reviens, j'ai du mal à me retrouver une place mais j'y parviens, je fais surtout dans les problèmes de copyright, c'est difficile, ingrat mais si l'on veut vraiment se servir de la matière apportée avant de demander la suppression, on peut beaucoup apprendre mais à quel prix ; je remarque d'ailleurs que pour tous les articles dans cet état que j'ai traité rien n'a été fait, ils sont en plan, mais il y a tellement de choses que j'ai laissées et qui sont restées en l'état, c'est pitoyable.
Le problème des cp s'est aggravé depuis et c'est vrai que c'est très facile de faire un OCR d'un bouquin pas très diffusé et de copier-coller habilement, c'est beaucoup plus dévastateur à moyenne échéance que les faux articles.


Et revient Papotages. Deuxième acte. Mon analyse était juste sur, ses motivations, ce qu'il ferait par la suite ; tout était clair dans mon esprit dès le départ, dès ce matin où il m'avait mis la pression (j' ai fait exactement la même chose que ce qui me vaudra tant d'insultes (déplacer son paragraphe vers la page de discussion). En faisant un tour sur le web, en prenant quelques avis, je me rends vite compte que l'esprit de son message n'est guère défendable. Mis à part peut-être Anthere, personne ne comprend ou ne veut comprendre que la tempête va se lever : sur wikipedia comme ailleurs, il y a ceux qui prennent le vent, ceux qui s'abritent, etc...
Je n'étais pas dupe, et je savais qu'allait arriver le matin (10 jours après) où il y aurait l'ultimatum ; là il a fait fort, c'était en majuscules, mon pseudo, etc... à 4H00 du matin, c'est dur  ! J'avais eu du temps pour m'y préparer, mais j'ai encore réfléchi une heure, je savais très bien ce que cela signifiait, surtout pour wikipédia ; moi cela n'a jamais compté : j'avais eu une dose de bonheur que personne ne peut comprendre sauf Anthere et Looxix, j'avais été un saint et j' irradiais paraît-il !
Avant de partir à la gare, j'ai réfléchi une heure et j'ai appuyé comme je l'avais décidé dans cet état comme si c'était celui de la valise de Bush, de Blair, de Sharon ou de Chirac, tu peux comprendre mieux comme cela. La réaction a été celle que j'attendais, de bout en bout, personne ne comprenais sauf moi et lui bien sûr.
Je savais très bien que mes jours étaient comptés en wikipédia :

  • si mon analyse était fausse, mon acte de censure équivalait à la perte de mon honneur wikipédien. Dans ce cas là je partais,
  • si mon analyse était juste, je savais que je ne résisterais moralement pas aux turbulences et que je partirais de toutes façons. Je me dis qu'en déplaçant l'article moi-même, (je pouvais faire le mort), il y avait une petite chance de ramener Papotages à la raison : j'ai un certain crédit avec lui, dans un premier temps cela permet de tenir Ellsillck - - le responsable du changement de caractère et de comportement d'éditeur de Papotages - et sa clique et même Traroth, un peu à l'écart et que s'il y a une petite chance à saisir avec FvdP et Anthere c'est jouable.

Quand je retourne à la page, c'est l'incendie.
Mais Anthere n'a pas compris. Elle censure, après et beaucoup plus qu' Aoineko, les insultes de Papotages à mon égard ; je le prends très mal : pour moi c'est une validation de ces insultes, une façon de dédouaner celui qui les prononce, elle a choisi son camp, elle connait mon sentiment sur la question en plus, elle pense plus à wikipédia qu' à moi, un wikipédien, tout le problème est là, ce sera la même chose lors du blocage de mes pages personnelles (mais là je ne dirais rien... on m'a fait taire depuis longtemps...) et je m'en vais.

Sauf Looxix, tout le monde croyait que j'étais parti à cause de Papotages alors que c'était Anthere qui avait été un peu «brusque» avec moi, c'était pour elle comme un réflexe cette suppression de page des insultes de Papotages à mon égard, je crois qu'elle n' a réfléchi qu'après (elle allait vite à ce moment là, cela lui arrivait de temps en temps, euh souvent et puis je ne m'étais pas trop aperçu qu'elle manquait de temps). Elle m'avait reproché en août d'avoir par mon attitude renforcé le groupe contre Papotages. J'ai réfléchi avant de réagir (en blanchissant sa page personnelle de mes gentils mots et en me blanchissant de la fr) à ma manière «trouble» comme elle disait, mais là j'étais vraiment énervé, avec le recul c'est une erreur et j'en ai assumé toute la responsabilité, mais bon, le problème que ce soir là est lourd pour la suite. Un mercredi noir, avec les insultes de Papotages et Anthere qui déclare que je suis égoïste et mesquin, un noir plus noir que prévu, ma fenêtre wikipedia s'est assombrie.
Pendant cette période d' absence de cinq ou six jours, j' ai été assez attentif, j'ai bien regardé ce qui se faisait et aussi ce qui ne se faisait pas, ce que je faisais et qui ne se faisais pas., etc.. C'est très instructif. Je suis convaincu qu'il faut avoir une analyse fine, micro des RC et de la périphérie, mais cela prend du temps et il ne faut pas oublier d'avoir une vision plus macro de wikipédia et alors là, cela demande encore plus de temps
Chez Looxix , ma situation ne s'est pas dégradée avec Anthere, par contre sur fr. cela devenait inquiétant : j'avais bien eu envie de faire une entrée lorsque Shahulud et Aoineko avaient été dégueulasses avec Anthere, je ne l'ai pas fait c'est encore une erreur, un mélange de sadisme, de lâcheté et de «poltronerie»., un manquement à mon idéal..
Et Anthere qui s'engluait de plus en plus, tellement que par dépit, en rentrant de «ma magistrature » j'ai décidé d'en finir, l'enfoncer au bistro, mais avant je veux savoir si elle tient un peu à moi ou pas, alors chez Looxix, je la provoque un peu et elle réagit comme au fond je pensais et espérais qu'elle le ferait.
Je remballe tout, avale les couleuvres et fais un petit travail et reviens sur mouvement raëlien et ... m'excuse auprès de Papotages qui m'avait traité d'enculeur, de fasciste, d'inquisiteur en chef et j'en passe et de... meilleures... et m'excuse auprès de Anthere par la même occasion  !
Tout le monde a été très bien à ce moment là, j'ai eu en 5 ou 6 minutes une page de discussion comme personne n' en aura jamais mais je pensais que cela n'allait pas durer ; j'ai fait le minimum sur mouvement raëlien pour faire plaisir à Anthere, elle a bien embrayé, mais Papotages ne répondait à aucune des perches tendues. À ma grande surprise Papotages se tait pendant plusieurs jours. J'ai des doutes sur mon analyse.
Mais Treana a relancé la machine en reprochant à Papotages de ne pas m'avoir fait d'excuses (je n'en avais jamais demandées !) et quasiment instantanément Papotages a créé la page qui va causer mon départ, celle que Ellsillck va censurer purement et simplement .
Ce matin là, je vais partir instantanément mais pour que Papotages n'ai aucun sentiment de culpabilité à mon égard, c'est chez lui que je fais mes adieux.

Ellsillck, s'en est vraiment trop. Il est administrateur de wikipédia (si je sais lire il figure dans la page administrateurs ; ce n'est pas rien, je devrais surtout le rappeler à Anthere qui un jour à écrit que cela n'est pas très important, une formule qui m'a fait bondir, pas d'importance alors qu'ils se conduisent avec «importance» ?.Ma présence même en wikipedia était une caution de tels actes, il y a des moments où rester n'est pas non plus la solution.

Alvaro m'a nommé dans les éditeurs problématiques quelques jours avant : j'ai osé protesté contre l' auto-blocage de la page personnelle qu'il a créée ! C'est tout de même incroyable dans le fond et c'est ton message de l'autre jour chez Hexocet qui m'a refait faire le lien avec le blocage de mes pages personnelles pendant la dernière période, s'ils ne m'avaient pas méprisé à ce point, ils pouvaient au moins me demander mon avis sur cet état de fait : mon adresse e-mail fr.wikipédia a toujours été valide !

Ce n'est pas que mon influence fût si grande mais j'ai commis une erreur ce jour de ma nomination dans les éditeurs problématiques, quelques mots simples d'adieu au bistro, partir sur la pointe des pieds et je crois que l'impact à long terme chez les sysops aurait été très grand et que beaucoup de choses en auraient été changées et qu'aujourd'hui certains travers seraient moins présents.
Le problème Papotages n'est pas alors entré en ligne de compte. Je regrette beaucoup d'avoir cédé à Anthere, le problème c'est que j' ai surtout pensé à Alvaro si je faisais cela ; mais je crois surtout qu'il ne croyait pas capable de faire une chose pareille : partir. Il ne me connaissait pas beaucoup et me prenait pour un wikipéhodilique, normal, très intégriste ; il n' a jamais été très tendre avec moi, ni après mon départ d'ailleurs, mais pour moi il n'était pas question que j'y touche...

Le soir avant la censure d'Ellsillck, il y a une éclipse de lune ... Je vois que Shaihulud a quasiment personnellement nommé un autre sysop, au point où j'en suis je ne crains plus rien. Je vais gueuler chez Shaihulud, personne n'a le courage de le faire, évidemment les sysops entre eux ils ne vont pas le faire et les non-sysops, ils s'en foutent, c'est toujours le cas, un peu atténué quand même.
C'est ma deuxième altercation avec lui sur les sysops en moins d'une semaine, il m' a déjà reproché mon ton d'administration, il a beaucoup d'humour! Ce soir là c'est assez vif au point qu'il va y avoir débat sur la nomination des sysops. Je pars pour la soirée et quand je reviens le débat est terminé et je vais voter pour ... Jeffdelonge. Alors que j'étais plutôt d'accord avec Shaihulud et contre un vote pour les sysops, donc même jusqu'à mon avant dernier jour je n'aurais pas été jusqu'au bout de mon idéal ! Se laisser emporter de cette façon, c'est détestable ! Je me mets donc dans les éditeurs problématiques moi-même. Et quelques pom-poms girls vont suivre ! Les jours suivant seront moins gais !

Je pars donc, j'ai quatre messages publics d'adieu, un de très bien de Jeffdelonge, un de Anthere assez détachée, deux plus ambigus de Alvaro et de Aoineko : Alvaro me demande de rester mais seulement sur l'espace encyclopédique ! Aoineko, c'est encore mieux, il me laisse à penser que wikipédia n'est pas pour moi ! J e... remercie, j'ai toujours dit bonjour et toujours dit merci, ma mauvaise éducation, mon non-savoir vivre.

Je ne me fais aucune illusion sur la suite pour Papotages, pour Anthere, pour wikipédia, mais je suis tellement lassé de ce manque de respect global.
Je sais très bien ce qui va se passer, je sais que ma décision n'a aucune conséquence sur le problème Papotages mais va en avoir sur d'autres points : je n'ai pas laissé tomber Papotages, son sort était déjà scellé, d'ailleurs il l'a très bien compris, je ne pense pas qu'il m' en ait voulu de ma décision, Google a fait remonter quelques propos qui tendent à confirmer ce sentiment.
Ensuite, toutes ces réactions assez déplaisantes de Shaihulud, de Hemmer au bistro (ils demandent un droit de réponse ! Quel honneur ! Tout le monde trouve l'expression «droit de réponse» normale sur des pages jaunes de wikipédia ! C'est tout dire !) ou ailleurs m'ont beaucoup affecté. Avec Med, j'ai tous les torts.

Tu sais, Shaihulud m'a reproché d'être un diviseur cela n'a jamais été le cas mais il a bien senti le coup tout de même, je vais te dire si tu fais un travail en profondeur sur les RC, tu sais à peu près quelle va être la réaction de tel ou tel, quoiqu'ils «cachent» c'est extrêmement révélateur, tu connais toutes les IP, les fautes d'orthographes, etc... À partir de là, je te laisse deviner ce qu'il pourrait arriver si par malheur.. Avoir des pseudos, ce n'est pas très difficile et avoir des IP guère plus.

Le reste, ce ne sont que les derniers feux,des soubresauts, des spasmes, la rééditions des pages en de Papotages dans mes archives et je crie parce que les pages personnelles d'un administrateur sont bloquées... Quelques jours après, celle de Aoineko que j'ai toujours vue bloquée depuis mon arrivée est ...débloquée, ce n'est pas merveilleux cela !

Je suis tellement excédé par quelques e-mails dégueulasses que je décide de demander l' extermination de mon passage en wikipédia, mon pseudo, etc... Cet épisode me confirme les malheureux non-dits de la page administrateurs ; en furetant ici et là, j'avais déjà quelques doutes sur tout leur pouvoir rééls, sur les informations personnelles, etc. Ils vont se vérifier ; au moins qu'ils adoptent un profil bas). Je demande la quasi-totale, beaucoup plus que ce qui a été fait.
Je sais la lourdeur d'une telle demande, j'espère et je pense que cela va m'être refusé, je me suis trompé : Anthere le prend très mal, elle devient comme folle, va s'épancher chez Jimbo, Angela et sur la... ML...
Quelques pages personnelles sont supprimées mais pas tout ce que j'avais demandé bien loin de là. Je ne vais même pas voir ce qui a été fait, je ne demande pas les restes, j'ai vu la wiki.fr et Yann en a rajouté. Je crie parce que mes pages personnelles ont été bloquées et c'est tout. Et je vais pleurer, j'ai tout perdu. Je ne vais pas, en plus aller, chez Jimbo... Encore une erreur.

Ce le cas Eslios sur la wiki.fr m'a beaucoup atteint, infiniment plus que ce que j'ai dit sur ma page perso, j'ai fui réellement ce soir là, je suis allé remercier Looxix et Anthere sur en2 et pendant trois mois, je ne me suis pas connecté, d'ailleurs j'ai fait instantanément le courrier de résiliation de mon abonnement personnel ! Ce n'est que plus tard que les méta- moteurs qui ont remonté la réponse formidable de Looxix à Yann. sur mon cas. Tu sais il y en a à qui tu pardonnes tout, le pire qu'il te fasse, Looxix c'est encore mieux que cela : il n'y a rien à lui pardonner , il est magnifique.
Sur la mailing-list wiki.fr , je ne suis pas le plus à plaindre, ils ont été particulièrement ignobles avec Papotages, il y a des choses extraordinairement basses, le problème c'est qu'ils ont expurgé...
Tu sais à Hexocet, j'ai parlé du «détail».... c'est malheureux à dire mais j'étais pas loin de la réalité. Ils sont pire que ce que je pensais lorsqu'on me le disait.

Je demande alors même à Windows de formater pour m'effacer ma GNU/Debian, à ce point oui et dire que j'ai eu affaires avec des apôtres du «libre» !
Pendant trois mois, je n'aurais que le ftp et le courrier, jamais de navigateur.
En janvier, je réinstalle debian, je vois que des articles que j'ai édité sont montés chez les meta-moteurs, je décide d'en écrire. Je donne un coup d'œil et je m'aperçois que ce n'est plus ça, Alvaro et Looxix sont partis; j'hésite à mettre une édition, deux, trois et je vais faire un cadeau à Papotages, c'est idiot mais c'est comme cela !
Anthere le remarque, me dit de si jolies choses mais si tristes, de passer de temps en temps.
Je repasse quelques jours plus tard, les mains pleines, mais je ne déposerai plus rien : Ellsillck va être nommé sysop. Je n'en crois pas mes yeux et ma colère est incontrôlable avec un message au bistro, demande de suppression de mes pages personnelles, demande de mon bannissement.
Les réactions sont au delà de mes espérances : il faut voir Yann en chef martial de wikipédia, celui qui décide de ceci, de cela, de ce qu'a le droit de dire, de faire Eslios, cet incorrect, cet arriviste... cela vaut le détour, ce n'est pas difficile à trouver ( le lien est dans ma page it.wikipedia cf: l'historique) et puis il y a les suiveurs... (Et c'est cela que j'ai appelé les excuses de Yann l'autre jour sur ma page perso, je ne suis pas exigeant!).Yann pourrait être à la hauteur des merveilleux articles auxquels il a collaboré, c'est un gâchis épouvantable pour wikipédia. Chacun fait ce qu'il veut ou ce qu'il peut de sa vie, mais entre Charles de Gaulle,Philippe Pétain ou Henri Giraud, entre Herbert von Karajan, Wilhelm Furtwängler ou Otto Klemperer, bon j'arrête... je ne vais pas citer, ici, de noms de la communication ou du web...
Je suis détruit mais j'ai une tenue irréprochable : il n' y a qu'une seule réponse à Yann de ma part et encore elle sera sur sa page personnelle et le ton est très mesuré.
Mais voilà, j'ai commis une erreur de taille : je suis revenu à Gnu/Linux, je n'ai pas eu le temps de me mettre à ip.chain ou même à shorewall et j'édite avec mon IP (je me vois mal éditer avec mon pseudo après le travail fait par Loo et Tim), c'est une erreur gravissime : j'ai droit à une intrusion... Sans commentaire.

Depuis cette semaine là, je n'ai que des portables «high end» , ce qui m'évite de penser que ce serait mieux avec... Impossible dessus d'avoir une debian ou même une Mandrake... Bravo à certains de wikipédia... Sans commentaire.. Ma colère ne s'éteindra jamais, jamais, jamais ! Je repasse alors de temps en temps, les insultes sur ma page personnelle ne m'atteignent pas outre mesure Par contre, je suis attristé de voir comment ils traitent Anthere, comme une chienne, en lui disant fais ceci, tel communiqué etc, et elle qui s'exécute, c'est tellement triste que j'en ai encore les larmes aux yeux.

Cette humiliation, tu sais jamais comme cela je n'avais ressenti ces images de la Libération, lorsque des gaullistes, des communistes, d'autres, passaient ces femmes à la tonsure pour ce seul crime : avoir couché avec un homme, un Allemand. Tu sais que j'ai écrit des choses prémonitoires sur l' indécente paranoïa sécuritaire de la chiraquie à Hexocet quelques jours avant que n'éclate la tragédie d'Outreau, parce que c'est de cela dont il s'agit : d'une tache immonde de la chiraquie (j'ai repensé aussi à Papotages et certains de ces propos) et alors quand je vois que certains essayent de laver leurs fautes, leurs fautes, sur les écrans plasma de la France et sous les ors de la République, c'est d'une honte ! Et bien, en wikipédia c'est pareil, il y a aussi de ces individus, de ces politiciens !

Je vois aussi quelques propos de Stuart qui me sont doux... Et puis un jour, je décide de répondre à Hexocet, surtout pour dire que ma boite e-mail wikipédia est utile à certains et que d'autres feraient bien de la ménager un peu ! C'est surtout pour cela que j'ai répondu, il aurait été mieux que je le fasse sur ma page personnelle mais comme elle était bloquée ! Le reste, c'est sur mes pages personnelles en fr.

ÉpilogueEdit

Pour ce qui est de ma contribution encyclopédique, je chargerai d'autres de s'en occuper, ainsi ne restera sur wikipedia que quelques mots de moi sur l'espace non-encyclopédique et un esprit, tout cela me convient très bien.

Dans quelques jours j'irai au Karajan (tiens sur celui là aurais-je édité l' article ?) de Wikipedia : je ne sais si je choisirais ou non un moment précis, c'est bien la première fois que je prémédite un texte, il est prêt ! Il pourrait être en trois mots qu'il comprenne mais dans ce texte , je lui dirais de ne pas oublier ma contribution, de passer le Eslios Script mais surtout, surtout, de ne pas oublier de déposer mon pseudo sur la page des bannis de la fr.wikipedia.
Ainsi d'une certaine manière, avec une autre voie ce sera le monument commémoratif de ceux qui n'en ont jamais fini de manifester leur déception et leur colère, il mettra une épitaphe et voilà, tout est simple.

Ce sera aussi l'occasion de voir si l'on peut se voir accorder cette ultime liberté en wikipédia de s'y suicider ou si en Wikipedia aussi même cette liberté là au rythme de la descente aux enfers des libertés est un sacrilège.
Et tu verras qu'il s'en trouvera pour encore aller se mettre en avant sur ma dépouille.
Bien à toi, je t' embrasse. Eslios 11:24, 8 Oct 2004 (UTC)

Extraits d'un e-mail, édité ici avec l'accord du destinataire.
En pensée aussi ce reproche de Oliezekat :-) , vouloir me nier de l'histoire de wikipédia, mais non Olie ce n'est pas tout à fait cela.


Je trouve le ton de ta lettre affreusement déprimé. On ne se connaît pas. Je suis arrivé sur wiki en mars 2004. Je n'y ai eu que du bonheur parce que wiki est un *loisir*. La vraie vie est dehors, avec sa tristesse aussi. Ici, rien n'est vraiment si grave. Allez, je te donne une grande tape dans le dos. Reviens t'amuser sur :w:fr ! villy 21:10, 8 Oct 2004 (UTC)

Salut Eslios,
C'est moi qui ai bloqué tes pages sur le wiki franco suite aux propos horribles qui y avaient été mis à plusieurs reprises. Comme je pensais que tu n'étais plus là et qu'à un moment donné tu avais plus ou demandé que ces pages soient bloquées; j'ai supposé que ç'était plus ou moins ce que tu aurais voulu qu'on fasse.
Visiblement, je me suis lourdement trompé: mea culpa. J'en suis vraiment désolé.
J'espère que tu m'en veux pas trop.
A+, Looxix

J'y ai du bonheur, et j'y ai du malheur. C'est comme tout Eslios. Surtout du malheur ces jours c :-) Anthere 11:13, 19 Oct 2004 (UTC)


La finEdit

Après ces messages, j'ai annulé ce que j'avais prévu dans l'épilogue.
J'ai contribué en fr.wikipedia au débat du moment sur le Comité d'Arbitrage en l'éclairant de mon expérience personnelle, cela a été traité avec l'indifférence et le mépris habituel.

J'ai reçu un message sur ma page personnelle de discussion de Ratigan, le Gérard cité plus haut qui a été , par la bétise de quelques individus, obligé de changer de pseudo.
Ce message m'a rendu heureux, il se rappelait de mon accueil, je crois que effectivement comme je l'ai écrit plus haut, comme je lui ai aussi répondu que je l'avais bien accueilli : l'accueil ce n'est pas que ce message froid et impersonnel que certains sysops balancent à tout va !
Oui cela m'a rendu heureux qu'il me demande de reprendre ma collaboration , je ne lui ai pas fait ce plaisir de lui dire que je le ferai car «ma petite musique» me disait que... (si quelqu'un peut lui dire... parce que je ne reviendrai jamais)

Et ce que je presssentais est arrivé :
J'en ai rajouté une couche au débat sur le comité d'arbitrage : des choses positives et aussi de belles choses sur les administrateurs et aussi sur Aoineko.
Et pour «m'accueillir» , Aoineko m'a dit que j'écrivais des complaintes et m'a rappelé que wikipedia était une encyclopédie !
Chacune et chacun jugera sur pièces !

Je ne m'étais donc pas trompé, mes ré-impressions n'étaient pas que des impressions.

A ceux que j'aime et qui m'aiment un peu, je ne dis rien de plus, ils comprendrons très bien ce que je leur adresse.
Bernard. Eslios 13:59, 26 Oct 2004 (UTC)

Eslios par Wikipedia

it:Utente:Eslios fr:Utilisateur:Eslios en:User:Eslios