Wikiversity/Vote/fr/WB et WV/Discussion 1

< Wikiversity‎ | Vote‎ | fr‎ | WB et WV

IntroductionEdit

Disons-le carrément, ça fait un bon moment maintenant qu'un flou artistique embrume les plates-bandes voisines de ces deux wikis. Je n'étais malheureusement pas encore là à l'époque, donc ne suis certainement pas au courant de tout. Ce que je vois, en revanche, c'est que ni Ce qu'est Wikiversité sur la Wikiversité, ni Qu'est-ce que Wikilivres ? sur Wikilivres n'ont évolué depuis la scission des deux projets en 2007…

Ça fait un moment que ça me trotte dans la tête, et comme j'ai souvent l'occasion d'avoir quelques contacts avec Savant-fou sur IRC pour essayer d'arranger du contenu qu'il ne peut pas placer ni sur l'un ni sur l'autre si personne ne fait rien. Je commencerai par un petit point de ce qui me paraît être la situation actuelle. Comme toute synthèse que je fais, c'est parfois caricatural ou simpliste. Je fais toujours comme ça parce que ça a le bon goût d'être lisible et de réveiller des passions qui s'avèrent parfois constructives (et parfois moins, mais c'est ça aussi, communiquer).

SynthèseEdit

Wikilivres est destiné à proposer... des livres (eh oui, pour une bibliothèque, c'est un droit inaliénable), c'est-à-dire un contenu destiné à être rédigé et consulté sous forme statique/imprimée.

Les intérêts de Wikiversité par rapport au contenu hébergé sur Wikilivres sont alors :

  • la possibilité de pouvoir, en complément de ce contenu, mettre en ligne du contenu actif/interactif : quiz, animations, vidéos
  • la dimension de "communauté d'apprentissage", qui permet à l'utilisateur, de passage ou enregistré, de poser des questions ou faire des remarques... bref, échanger sur le contenu. Cet échange peut être facilité pour l'utilisateur par un système de niveau lui permettant de cibler le contenu qui lui est destiné.

Cependant, cette orientation a plusieurs défauts.


Tout d'abord, elle empêche de parfois pouvoir développer du contenu annexe.

Prenons pour exemple une petite histoire. Soit un wikilivre, Méthodes de propulsion spatiale, développé par mon ami Savant-fou. Pour aller avec son livre, mettons qu'il souhaite développer un quiz pour que le lecteur teste ses connaissances, sur l'histoire de la conquête spatiale par exemple. Il peut le développer sur Wikilivres, mais ce sera alors un quiz statique, puisque destiné à être consulté sous forme de livre.
Cependant, un quiz interactif c'est quand même sympa pour un utilisateur sur PC. Comme l'extension Quiz existe sur Wikiversité (pour créer du contenu interactif) et pas sur Wikilivres (logique au vu de la définition), il commence à le développer dans un coin de sa page perso sur Wikiversité. Mais voilà le problème, sur Wikiversité, on ne va pas non plus se faire un département d'astronautique juste pour placer un quiz…

J'avais, pour essayer de pallier à ces problèmes, pensé à créer sur la Wikiversité un espace transversal, sobrement baptisé Campus (et dont j'avais commencé une maquette ici). Son rôle serait :

  • d'héberger du contenu dans la continuité de celui de Wikilivres mais ne pouvant pas y être hébergé pour les raisons déjà évoquées
  • de pouvoir placer tout le contenu pédagogique extra-scolaire que ne pouvait accueillir aucune faculté genre Permis moto A et A1 en France

Ensuite, ça conduit à de curieux chevauchements entre les wikis, conduisant les contributeurs à s'interroger sur comment faire. Prenons l'exemple du wikilivre Conception et VHDL, dont la moitié est hébergée sur Wikilivres mais, pour une raison étrange, la partie "TP", et elle uniquement, a été envoyée sur Wikiversité.

En plus de faire tourner la tête à ce pauvre SergeMoutou qui ne sait plus trop où donner de la tête, ça donne du coup sur les deux wikis l'impression que c'est le bordel.


Le problème des définitions revient régulièrement au goût du jour et a pas mal fait parler de lui fin 2009 dans notre Salle Café (voir ici et quand on a oublié la Wikiversité sur la page d'accueil de Wikipédia lors de la refonte de la page d'accueil (!).

On m'a fait parvenir un jour une note publiée par Sub sur sa page utilisateur (disponible à cet emplacement) que j'ai lue avec attention. Et on ne peut que constater que, un an plus tard, pas grand'chose n'a changé. Je pense que ce qui met la frontière entre nos deux wikis dans le brouillard est la fâcheuse manie de décliner le mot pédagogique à toutes les sauces. Je n'aime pas ce mot parce qu'il veut tout et rien dire ; et en même temps je n'en ai pas de mieux à proposer. Pédagogique, c'est tout ce qui permet à l'utilisateur d'apprendre. Après, il y a des tas de manières de produire du contenu pédagogique.

Un livre de cours est (censé être) pédagogique, un ouvrage de vulgarisation l'est tout autant, un livre sur l'état de l'art des milieux magnétiques (pourquoi pas ?) n'est pas forcément censé l'être mais peut l'être. En gros, tout ouvrage qui ne relève pas de la littérature ou de la recherche peut être rangé en catégorie "pédagogique", de "Comment ne pas faire cramer ses huîtres pour les nuls" à "La topologie des espaces normés hilbertiens dans un espace de Montcuq".

Les orientations que m'ont semblé prendre les deux wikis (je dis pas que c'est ce qu'il fallait faire, c'est dit que c'est l'impression que j'en ai) seraient :

  • Wikiversité, en plus de l'aspect communautaire, a développé un certain nombre de cours, pas forcément tous interactifs avec quiz, vidéos ou que sais-je
  • Wikilivres a développé du contenu sous forme de livres pédagogiques, mais peu ont la forme de "cours traditionnels" (après on peut discuter longtemps sur ce qu'est un cours) comme on peut en trouver sur la Wikiversité (par exemple au hasard un cours sur les dérivées). Même si on peut lire dans le descriptif de Wikilivres qu'il peut héberger des manuels scolaires, le contenu de ce type y reste cependant bien minoritaire àmha.

Par ailleurs, je trouverais dommage que Wikiversité se résume (si je fais abstraction de l'espace dédié à accueillir les projets collaboratifs ou de recherche) à devenir le "forum de Wikilivres" augmenté des pages contenant des éléments impossible à caser dans un livre "classique". En plus, il suffit parfois de pas grand chose, juste parce qu'il y a des animations dans cette page du cours sur les dérivées, Wikilivres ne peut pas l'héberger, donc ça restera sur Wikiversité. Par contre, le reste du cours est statique (si on fait abstraction des 3500 boîtes déroulantes qui jalonnent les cours de la Wikiversité qui devraient de toute façon être transférés sur Wikilivres si on s'en tient strictement aux définitions.

Le problème de la définition de la Wikiversité est le fait de la réduire à une communauté pour apprenants. S'il faut :

  • transférer tout ce qui bouge par sur Wikilivres
  • changer la Wikiversité en catalogue de Wikilivres et rediriger l'utilisateur qui cherche un cours sur la macroéconomie du Bidonstan vers Wikilivres (cours développé par la communauté A)
  • faire apprendre à l'utilisateur avec le contenu de Wikilivres
  • le faire revenir sur Wikiversité quand il faut échanger (avec la communauté B) sur les informations contenues dans le cours (communauté A)
  • renvoyer dans le cours Wikilivres à tous les quiz qui ont été développés/laissés sur Wikiversité parce que ce n'est pas un contenu éditable
  • le faire repartir sur Wikilivres quand il a fini

je veux bien. À la limite :

  • C'est long (on y survivra)
  • Ça suppose une communication complète entre les deux communautés, voire que les personnes des deux wikis soient en permanence sur les deux wikis (passe encore à la limite)
  • À maintenir c'est horrible (il reste les contributeurs maso)
  • Pour l'utilisateur, est-ce que ce sera vraiment si clair ? (eh oui ne l'oublions pas, lui !)

Le problème d'une communauté pédagogique, c'est qu'il faut des supports pour apprendre et je trouve étrange que la communauté Wikiversité ait à raisonner sur et avec tous les supports développés sur Wikilivres, le tout dans la mesure de ce que Wikilivres peut héberger. Et faire de Wikiversité le double interactif de Wikilivres avec plus de vidéos, de sons et de ping-pong, c'est également d'un intérêt limité.

J'y suis peut-être allé un peu fort dans certains propos mais c'est le but. Je suis profondément d'accord sur le fait que Wikilivres et Wikiversité sont faits pour être développés conjointement, et je suis prêt à tout pour encourager un développement dans ce sens. Mais pour l'instant on voit bien ce que ça donne et il est grand temps d'essayer d'en discuter ensemble. Parce que chacun dans son coin, on n'ira pas loin...

À vous. Xzapro4

DiscussionEdit

> Mes objectifs courts termes pour mettre en avant wikiversité : traduire tout ce qui est en rapport dans wikipedia ( de près ou de loin ) > Objectifs dans wikiversité : prioriser ce qui est important (selon moi) : APPRENDRE A : Apprendre, comprendre, penser, mémoriser, donner du savoir. Je rappel que on (les "grands gourrou du site" ) devrait prioriser ce qui est important dans l'apprentissage : les MÉTHODES ( et la validation de l'acquisition de ces méthodes ), la culture générale n'est pas de notre domaine et n'est pas notre priorité. > Objectif a définir ensemble : je met mon idée :

  • il faudrait mettre en place des critère de qualités ( comme cela se fait sous wikipedia : pardon si ca existe déjà ... )
    • 1) Un des critères de qualité c'est d'avoir le plus possible des tests/exercices pour chaque leçons (entre autre la lisibilité et un peu de référence si c'est de niveau trop haut et donc invérifiable )
    • 2) Il faut également rajouter du contenu autre que du texte : le plus possible : wikimedia bien-sûr ! mais pas seulement je veux dire du contenu et des leçons en vidéo (ou juste audio) : et pour ça il faut expliquer dans l'aide d'abord que c'est possible puis comment le faire. Une lecon de français pourrait très bien prendre un texte plus le texte audio lu.

Enfin il faut faire du volume : donc n'ayez pas peur de copier du contenu et des cours d'autre sites avec des licences libres ( on mettre un modèle pour les licences comme sur wikibooks ).

Il faut éviter le ping pong entre les sites, ca je suis d'accord ! : N'ayons pas peur de prendre les informations des autres sites : en licences libres ( purée de patate) : libre à nous de le faire avancer : et dans la mise en page wikiversité : seul wikiversité vise un format pédagogique clair et bien définit.

Dernier mot : Wikiversité : Un cours (ou une leçon) = un (ou des) tests. Les tests sont l'atout de wikiversité , il faut en faire au moins un par leçons, on pourrait meme proposer de s'inscrire à une newsletter pour recevoir les tests... ( comme cela se fait sur certains sites) L'apprentissage est plus facile avec les méthodes et les bonnes ( et les "petits trucs" ).

--Kalki101 16:54, 5 January 2010 (UTC)

Quelques mots :

  • Tout d'abord, merci de lancer cette discussion dure mais nécessaire. J'avais essayé de la lancer via mon essai que tu cites.
  • Je ne sais pas où ça en est sur WV mais je crois que la vidéo va connaître un avènement certains, ce grâce à l'adoption d'HTML5 (Firefox va notamment intégrer un lecteur vidéo dans une toute prochaine version). WV peut vraiment en profiter pour réaliser des formations entières. Je pense moi-même que cela peut être bien plus adapté qu'un wikilivre
  • Attention Kalki101. La duplication de contenu pour créer du "volume" est à double-tranchant. Les projets sont utiles lorsqu'ils proposent du contenu original. Avoir des doublons partiels ennuie les lecteurs (quelle version est la plus à jour ?) et les auteurs (quelle version faut-il développer ?)

J'espère que les discussions vont filer bon train.

Sub 20:13, 5 January 2010 (UTC)

À vrai dire je me demande depuis longtemps s'il existe vraiment des critères et des différences bien définis entre Wikilivres et la Wikiversité. Personnellement je suis resté sur Wikilivres parce que c'est là où j'ai commencé à bosser, bien que certains documents comme le livre de tribologie ou le livre sur les ressorts puissent convenir directement à des enseignements d'écoles d'ingénieurs. Les livres en question ne sont pas statiques et je les mets à jour à chaque fois que j'ai un peu de temps ou surtout que je trouve des infos intéressantes, ce qui n'est évidemment pas le cas pour les livres classiques sur papier.
Il est vrai que si vous regroupez les livres de photographie, de tribologie, de technologie, etc., je dois être directement responsable de plus de 1/4 des articles de WL et probablement plus d'1/3 du "poids" des fichiers...
On pourrait fort bien imaginer un schéma global différent :
  1. Regrouper les contenus, et peut-être scinder les chapitres qui le justifient de plusieurs parties de niveaux différents,
  2. Introduire des "programmes de formation" correspondant aux divers niveaux couverts (enseignement secondaire, licence, etc.), avec des liens vers les chapitres adéquats.
On aurait ainsi des livres qui pourraient se développer librement en tant que tels, et dont certains chapitres, ou tous les chapitres, pourraient être "appelés" par divers "programmes de formation".
La grande force de Wikilivres, par rapport à Wikipédia, est de permettre la rédaction de plans permettant d'établir des liens organisés dans le sens de l'efficacité pour les lecteurs. Petit-à-petit, il devrait être possible d'établir des structures solides pour l'ensemble des informations disponibles ici. Le nombre encore relativement faible des livres rendrait ce travail initial assez facile à réaliser. Cela n'empêcherait pas certains livres (cuisine ?) de grandir de façon beaucoup plus autonome que d'autres (maths, physique, etc.)
Jean-Jacques MILAN 21:40, 5 January 2010 (UTC)
À Jean-Jacques MILAN : J'ai certainement mal choisi mes mots. Par "statiques", je ne voulais surtout pas dire "non évolutifs" (sinon à quoi ça sert d'en faire un wiki ?), je voulais dire "ne contenant pas d'éléments dynamiques", type animation, video, sons...
À Kalki01 : comme on dit sur Wikipedia, il n'y a pas de cabale ni de gourou, l'avis de l'un compte tout autant que celui de l'autre. C'est précisément pour cette raison. C'est pour cette raison que j'invite le plus de personnes possibles des deux à se joindre à la discussion. Avant d'établir des stratégies de développement, je pense qu'il est (enfin) temps de dire qui fait quoi précisément entre Wikilivres et Wikiversité. Une fois que les choses seront clarifiées, il sera certainement intéressant de reprendre les idées que tu émets depuis un certain temps déjà :-) Xzapro4 06:40, 6 January 2010 (UTC)
Bonjour,
essai de clarification:
Selon moi, Wikibooks héberge des livres qui ne sont pas nécessairement des cours, mais permettant d'approfondir ses connaissances dans un domaine. Et Wikiversité héberge des cours : apprentissage, exercices, évaluations (notes, quiz, ...).
Les deux se complètent (ou devraient se compléter) de la manière suivante :
  • Wikibooks fournit des livres détaillés sur un domaine de connaissance, mais ne propose pas d'interactivité (comme un livre papier). Toutefois il peut proposer des liens vers Wikiversité pour évaluer ses connaissances (cours, tutoriaux, quiz, ...).
  • Wikiversité fournit des cours pour apprendre la théorie, la pratique (méthodes) accompagnés d'exercices, de quiz, et autre moyen d'évaluation (interactifs ou non). Ces cours pouvant proposer des liens vers Wikibooks pour avoir des connaissances plus avancées (description fonctionnelle, ...).
Il existe sûrement des livres qui ressemble davantage à des cours, et vice-versa. Dans ce cas, on peut discuter d'un transfert.
Il existe également et des livres et cours où la distinction est difficile. Dans ce cas, il est envisageable de le scinder et faire un transfert d'une partie du cours ou livre.
Je pense que le principal problème est que le nombre de contributeurs n'est pas assez important sur les deux sites (La wikipédia monopolisant les médias) pour avoir la main d'œuvre nécessaire pour avoir des cours et livres de qualité. Je suis presque certain que la plupart des wikipédiens ne savent pas qu'il existe d'autres projets que wikipédia, ou bien qu'ils ne savent pas quel est leur but.
--DavidL 13:39, 9 January 2010 (UTC)
Salut à tous, pour moi la solution est simple : wikiversité doit avoir des contenus qui soit à la fois interractif et à vocation pédagogique. Mais déplacer tout ce qui ne l'est pas sur wikilivres me parait inutile. Ce qu'il faut c'est combler les lacunes de ce qui se trouve déjà sur wikiversité.
Ce qui est moins clair pour moi, c'est ce qu'est wikilivres : pour moi c'est un fourre-tout depuis le début, et ça concerne un objet qui n'est pas pensé pour l'ère des réseaux et de l'informatique : le livre.
Maintenant, quant à l'idée de scinder des contenus qui seraient plutôt "livres", ou plutôt "cours ", je suis   Contre. Que les "écrivains" copient ce qu'ils veulent et aillent sur wikilivres mais qu'ils laissent les cours de wikiversité en place. Les cours de maths ont déjà subit une transwiki dans un sens en 2007, j'aimerais bien qu'ils ne fassent pas le voyage inverse !!!
Nicostella 10:08, 10 January 2010 (UTC)

Sans connaître bien les deux projets, je dirais qu’un des problèmes critiques est que les livres sur Wikibooks doivent être « pédagogique » ce qui conduit forcément à se rapprocher de la Wikiversité (alors que le but est au contraire d’être complémentaire). Vue de l’extérieur, la Wikiversité semble avoir une bonne cohérence entre son contenu et ses objectifs, cela semble moins le cas pour Wikibooks.

La solution pourrait donc passer par un recadrage de ce qui est acceptable sur Wikibooks (typiquement les livres d’humour, les guides de jeu vidéos, les guides touristiques, etc. tout une part de la littérature qui actuellement est au mieux toléré, le plus souvent supprimé).

Pour avoir une conférence d’un spécialiste, le numérique ne signe pas la mort du livre, au contraire, il s’agit plutôt d’une renaissance (si la forme change, le fond est toujours là). Cdlt, VIGNERON * discut. 19:26, 11 January 2010 (UTC)


Je me suis moi même interrogé sur les différences entre les deux projets et en lisant les définitions de ceux-ci, cela ne m'a pas aidé. Dans l'optique de Wikilivres qui proposent des livres pédagogique, je ne comprends pas le but de se limiter à ce qui est fixe. L'encyclopédie Wikipédia présente des images animées et même des vidéos, alors que les encyclopédies classiques ne le font pas. Wikilivres pourraient très bien en faire tout autant. Sur leur page d'accueil respective : Wikiversité : produire et diffuser des documents pédagogiques (cours, exercices, TD, documents audio, etc.) ; Wikilivres : création et de diffusion de ressources pédagogiques libres. Il me semble que c'est la même définition avec des mots différents. D'ailleurs "ressources pédagogiques" de Wikilivres ne me semblent pas a priori proscrire ce qui n'est pas statique. Je ne sais pas comment c'est dans toutes les écoles, mais dans celles que je suis allé, on apprenais à partir des livres de cours, un cours est d'abord un ou plusieurs livres avant tout. Je ne crois pas que ces projets ne fasse que se chevaucher, mais plutôt qu'il dédouble bien des efforts en plus d'en perdre plus d'un, dont moi. D'ailleurs, je viens tout juste de créer l'ébauche d'un cours sur Wikiversité "Construction d'une route" [1], je pourrais facilement recopier tout le contenu et le placer sur Wikilivres et le contenu est totalement à sa place sur dans les deux endroits. C'est confondant et les deux se nuisent. Pour le point que Wikiversité peut contenir des tests et des évaluations, la grande majorité des livres pédagogiques en papier que je possèdent ont des évaluations à la fin de chaque chapitre, alors les livres sur Wikilivres peuvent avoir des sections "Tests". À ce que j'ai lu sur Wikiversité jusqu'à maintenant, ce ne sont que des livres plus jolis que sur Wikilivres. Je ne veux pas créer de compétitions entre les deux, ou faire primer l'un sur l'autre, mais je crois que les objectifs se recoupent trop pour que cela soit viable avec le peu de contributeurs (motivés) sur les deux projets. Je crois même que la possibilité d'une fusion des projets est envisageable. Bref, il ne faudrait pas voir le livre de Wikilivres comme étant non-dynamique de la vision classique du livre en papier et Wikiversité a des cours divisé comme des chapitres de livre, c'est identique sauf pour la présentation, c'est comme le même gâteau avec un crêmage différent dans le fond. Je suis de l'avis des précédents commentaires écrits ici selon que Wikiversité devrait être la communauté pédagogique autour des ressources pédagogiques de Wikilivres. En ce sens, on n'a pas besoin de deux projets Wikimedia, mais on peut organiser la Wikiversité comme les Projets sur Wikipédia autour des livres de Wikilivres qui sont comme les articles. Amqui 01:19, 12 January 2010 (UTC)
totalement d'accord!!! On a créé deux projets qui ont tendance à se marcher sur les pieds parce qu'ils sont fondamentalement indissociables...quand je l'ai dit il y a trois ans, on a déménagé de force tout mon travail sur wikiversité. Je ne me plains pas : c'est un wiki... mais que faire maintenant ? Le plus simple me semblerait de limiter WB aux livres "de narration" ou de "littérature" et de mettre tout ce qui se rapproche d'un "manuel de cours" sur WV. Nicostella 19:54, 12 January 2010 (UTC)
Pour les oeuvres littéraires, il ne faut pas oublier qu'il y a Wikisource. Amqui 19:59, 12 January 2010 (UTC)
Moi qui suis patrouilleur sur les 2 projets j'ai remarqué énormément de redondances dans les contenus, mais j'ai bien conscience que l'un est purement réservé à une certaine catégorie d'élèves (ex : BAC+2) et l'autre destiné à être imprimé et traitant de sujets pouvant concerner plusieurs matières scolaires. JackPotte 14:51, 13 January 2010 (UTC)

Une piste intéressante de départ serait peut-être d'examiner ce qui a conduit, avant la scission, à la création d'un projet Wikiversité sur Wikilivres et qui a ensuite conduit ce projet à devenir indépendant. Comme beaucoup de Wikiversitaires, je suis arrivé bien après tout ce processus. Mes questions sont donc simplement :

  • Qu'est-ce qui a motivé la création du projet Wikiversité sur Wikilivres ?
  • En quoi était-il suffisamment différent des objectifs de Wikilivres pour en faire un projet indépendant ?

J'ai déjà recherché des traces de cette époqe sur Wikilivres mais je n'ai pas trouvé. Les contributeurs les plus anciens peuvent-ils nous aider à éclairer ces points ? Xzapro4 11:48, 14 January 2010 (UTC)

Quelques elements de réponse en 2007 Vivelefrat 16:40, 14 January 2010 (UTC)

Pour moi WV et WB sont complémentaires, et il est pas inutile que l'un et l'autre se fassent des liens réciproques. Même si seul le ton ou la manière de classer diffère, ce n'est pas choquant que ça fasse doublon. et cela profitera aux deux projets. D'un autre coté, il ne faut pas oublier que Wikilivre ne propose pas uniquement du contenu pédagogique. Mais ce n'est pas pour cette raison qu'il faut empêcher Wikilivres de faire dans la diversité; c'est ce qui fait la richesse de Wikibooks. Ceci dit, tout les manuels de Wikibooks devraient avoir un cour associé sur Wikiversité (peut être plus développé sur cette dernière comme une sorte de perfectionnement) car il ne faut pas se leurrer, la pédagogie, ça reste le fer de lance de la Wikiversité. Otourly 20:13, 16 January 2010 (UTC)

Je crois avoir eu une petite pensée concernant la différence entre Wikiversité et Wikibooks, ou plutôt la différence principale que l'on cherche à établir, à savoir la différence entre un « cours » et un « livre » (qui peut être pédagogique, la définition étant vague). Un livre vise semble-t-il, à rassembler le maximum d'idées autour d'une même thématique, un peu à la manière d'un article encyclopédique sauf que l'on tente par une approche voulue d'amener le lecteur à se constituer un ensemble, à se faire une synthèse autour ou non, d'une progression logique. Un cours, lui, cible une connaissance en particulier et par une approche encore une fois voulue, vise à transmettre un savoir dans une logique de difficulté ; il est également le résultat d'une réflexion autour d'une progression et c'est ce qui semble poser problème. Mais, je crois sincèrement que c'est ça qui différencie — même si cela reste ambigüe — un livre d'un cours. Alors cela contredit l'idée que je proposais tout à l'heure sur IRC : les mathématiques peuvent aussi bien rentrer dans la composition d'un livre que dans la composition d'un cours mais la différence se fait dans le choix de la progression. Des thèmes se retrouvent alors a priori totalement impossible à mettre en œuvre sur Wikiversité, comme par exemple, une description guidée de Paris divisée en chapitre ; la progression logique de difficulté semble être, en effet, inexistante. Maintenant, c'est établir une règle qui reste de toute façon, difficile... Ensuite, je dirais que Wikiversité se distingue aussi par sa communauté qui propose de répondre aux questions soulevées par les cours, révélant ainsi qu'il sont améliorables et relèvent d'une difficulté. Enfin, Wikiversité offre la possibilité de mener une recherche et cela pourrait devenir très intéressant à l'avenir si certains s'y prennent réellement au jeu. Sur ce, bonne nuit à tous et espérons que nos deux projets se développent sans que l'un prenne le dessus sur l'autre. Karl1263 00:21, 17 January 2010 (UTC)
Je rajouterais juste la notion essentielle que la Wikiversité permet par sa progression, un choix du cursus et du destin des élèves en connaissance de cause, plus besoin de faire confiance à des non spécialistes ou de choisir ses obscures études en fonction du salaire de lointains débouchés : les matières sont concrètement consultables et comparables aux écoles traditionnelles, de quoi susciter motivations et vocations (voire même préparations). JackPotte 13:12, 17 January 2010 (UTC)