Wikimédia France/Groupes de travail/Groupes thématiques/GLAM/Argumentaire et présentations

Le projet GLAM est un projet mené par l'association Wikimédia France. Il a pour but de construire des partenariats complets, pérennes et fructueux avec les institutions de l'environnement culturel français qui souhaitent s'engager dans une démarche de libération, de diffusion et de valorisation de leurs contenus, et contribuer aux projets Wikimedia. Bien que pour le mouvement Wikimedia l'acronyme GLAM (Galeries, Libraries, Archives, Museums) désigne à la fois toutes les institutions culturelles et la stratégie GLAM de la Wikimedia Foundation, pour Wikimédia France l'acronyme désigne avant-tout le type de partanariat proposé par ce projet, qui se différencie des partenariats "limités" (dans le temps et les objectifs) et des partenariats sans démarche de libération ou de contribution avec des institutions culturelles.

PROJET GLAM
GLAM logo 2018.svg
Courriel glam(_AT_)wikimedia.fr
Liste de discussion glam(_AT_)lists.wikimedia.fr
Référent·es Xavier

Anne-Laure

Sous-pages


Les caractéristiques de Wikimédia FranceEdit

Wikimédia France soutient et conseille les partenaires dans leur démarche de contribution aux projets Wikimedia et de libération de leurs ressources, elle propose par ailleurs des formations adaptées aux besoins des partenaires ainsi que des réponses aux problématiques techniques et juridiques.

Sa force réside dans son réseau de bénévoles, des contributeurs expérimentés... (qui sont-ils ? tous les projets) qui couvre toute la France, des bénévoles qui constituent le moteur des actions entreprises par les partenaires. L'association assure la communication auprès de la communauté de bénévoles.

Le partenaire et Wikimédia France s'acccordent sur une convention qui tend à engager officiellement les deux partis.

Avantages et bénéfices du projet GLAMEdit

Le projet GLAM permet aux partenaires de sauvegarder et valoriser leur patrimoine et leurs données sur des plateformes gratuites, pérennes et bien référencées par les moteurs de recherche. Ils n'ont ici plus à se préoccuper des enjeux techniques et financiers (gestion de serveurs, prix, licences et gestion des droits d'auteur), les projets wikimédia offrant de surcroît une excellente alternative aux outils dédiés à l'hébergement, au stockage et à la consultation.

Le partenaire rend ainsi accessible des ressources utiles à tous et de qualité aussi bien pour des particuliers que pour des chercheurs, sur un site avec une immense visibilité, Wikipédia étant le 5ème site le plus visité au monde, et sa version francophone le 4ème le plus visité en France (ajouter référence, médiamétrie mai 2018).

La formalisation des actions entre les deux parties permet d'établir une feuille de route indicative et de réfléchir aux objectifs et opportunités d'une telle collaboration tout en encadrant l'intervention des bénévoles investis. Les conventions apportent une crédibilité au partenariat et en facilite la communication.

Cette première étape s'inscrit donc dans une volonté de suivi des partenariats. L'objectif est de construire une collaboration durable fondée sur un choix pertinent des actions menées, leur évaluation et l'analyse de leur impact, de leur efficacité, de la qualité des relations humaines et professionnelles. Le projet GLAM préconise des actions favorisant cette pérennité et la possibilité d'établir un véritable suivi du partenariat. Parmis elles, le ou la wikimédien.ne en résidence (mettre un lien vers argu) ou les formations (lien) dispensées pour l'apprentissage à la contribution auprès des agents sont particulièrement intéressantes (lorsque les circonstances s'y prêtent).

Au delà de la nature des actions elles-mêmes, il est essentiel de préciser l'importance et les enjeux de la contribution et l'autonomie du partenaire. Si l'intérêt de la sauvegarde et de la valorisation de leurs fonds sur ces projets collaboratifs est élcairci et semble incontournable, il est nécessaire de favoriser leur autonomie par la prise en main des projets Wikimédia et l'intégration de ces comptétences dans les fiches de postes. Car il s'agit bien de nouvelles compétences relatives aux modes actuels de diffusion, valorisation et sauvegarde du patrimoine.

Enfin, la dynamique proposée par le projet GLAM tend à créer un réseau collaboratif et incitatif pour des institutions parfois isolées dans leurs activités.

Augmenter le nombre de contributeurs aux projets Wikimedia dans les milieux professionnels et leurs communautés environnantes.

Sauvegarder et valoriser le patrimoine dormant sur des supports gratuits et pérennes à forte visibilité.

Informer et accompagner les institutions vers des solutions d’archivage ou de stockage gratuits comme Commons.

Les projets WikimediaEdit

Wikipédia

 

Wikipédia est une encyclopédie en ligne, universelle et multilingue, construite sur un principe contributif : tout le monde peut apporter sa pierre à l'édifice. Tout son contenu est librement réutilisable selon la licence Creative Commons (CC BY SA). Cette ouverture n'impacte en rien la qualité des contenus qui est sans cesse recherchée et vérifiée selon tout un ensemble de règles et de principes. Ce travail est valorisé grâce à la labellisation des articles de qualité. Les partenariats participent à compléter et diversifier les contenus de Wikipédia mais surtout à améliorer leur fiabilité et leur précision par l'ajout de sources et de références sures. Grâce à la participation de nombreux partenaires du monde de la recherche et de l'université, l'enjeu pédagogique de cet outil est de mieux en mieux compris et accepté.

Commons

 

Wikimedia Commons est une médiathèque en ligne capable d'héberger tous types de fichiers (image, video, audio, 3D), issus du domaine public ou déposés par des utilisateurs-auteurs sous licence Creative Commons. Elle sert essentiellement à héberger des contenus réutilisés ou potentiellement réutilisables sur les autres projet Wikimedia. Elle permet d'ailleurs l'importation en masse et intègre facilement les métadonnées pour chaque fichier. Peu à peu le projet se dote d'une recherche multicritère plus intuitive et améliore sans cesse la catégorisation de ses fichiers ce qui accroît le potentiel de visibilité et de réutilisation des contenus hébergés.

Wikidata

 

Wikidata est une base de données libre (Creative Commons 0), universelle et contributive. Elle héberge et croise des bases du données du monde entier gratuitement et de manière pérenne avec pour principal intérêt de structurer et relier(synchroniser?concorder?) les données utilisées dans tous les projets wikimedia afin des les mettre à jour de manière... Il s'agit du projet le plus récent du mouvement Wikimedia, et certainement l'un des plus forts et dynamiques.

websementique/big data/international, larges critères d’admissibilité, projet fort et dynamique.

Wikisource

 

Wikisource est une bibliothèque en ligne multilingue. Elle contient divers types de textes numérisés ou recopiés, tous sous licence CC BY-SA, répartis sur des dizaines de milliers de thématiques (romans, poèmes, revues...). Wikisource met à disposition des contenus et permet d'afficher leur retranscription. La communauté de bénévole opére ensuite les corrections nécessaires. 1400 livres apportés par la BNF en 2010.

Wiktionnaire

 

Le Wiktionnaire est un dictionnaire en ligne, universel, international et contributif. Il cherche à réunir les définitions de tous les mots de toutes les langues. En plus des définitions, il se distingue des autres dictionnaires par la diversité des informations réunies comme l'oralité et le nombre d'entrées acceptées pour représenter le français dans toute sa diversité. Il s'agit d'un outil complet de lexicographie. Il permet par exemple d'indexer le langage technique, les anciens usages, les langues minoritaires, les aspects historique/étymologique/collecte d’un patrimoine immatériel – ce qui peut particulièrement intéresser les archives – l'étymologie, les synonymes/antonymes, la prononciation écrite et sonore, les anagrammes...

Les actionsEdit

Edit-a-thon

Il s'agit d'un événement visant à enrichir Wikipédia sur un temps donné (1 journée) et des thématiques définies à l’avance. L’avantage est qu’il offre une dimension événementielle au partenariat et donc une facilité de communication. Il permet de créer un lien entre la communauté et l’institution, et de générer une motivation générale et donc supplémentaire pour chaque individu. Il s’agit souvent d’une porte d’entrée ou bien un moyen de rythmer ou ponctuer un partenariat.

Exemple

Formation

La formation permet de répondre au besoin d’autonomie des partenaires dans le cadre de contributions ordinaires en s’affranchissant des contraintes de disponibilité des bénévoles. Cette action est particulièrement pertinente lorsque le personnel de l’institution s’est inscrit dans une démarche volontaire de participation aux projets et a pu dégager du temps de travail pour cela. Elle est également préconisée dans le cadre de contributions n'impliquant pas une préparation lourde et des contraintes techniques importantes (sinon, préférer WiR). Le format de ces interventions est parfaitement malléable et s’adapte aux besoins et enjeux du partenaire.

Exempleex : (demander Mathieu)

Sensibilisation

La sensibilisation est une intervention orale qui permet d’appréhender l’environnement des projets Wikimedia et de l’association Wikimédia France, leurs philosophies, thématiques abordées et enjeux sociaux dans lesquels ils s’inscrivent. Cette sensibilisation peut être à destination du personnel de l’institution partenaire mais également du grand public lors d’événements de plus grande envergure. Quelques exemples de thématiques abordées : libre partage de la connaissance, licences, éducation numérique, GLAM, environnement du libre, projets.

Exemple

Conférence

Dispensée par un membre de Wikimédia France, il s’agit d’une participation à un groupe de travail ou une table ronde, autour de thématiques relatives aux actions de l’association Wikimédia France ou à son environnement.

Exemple ex : Talk à l’OSS paris 2016, Intervention journée Open content Nanterre novembre 2017, Conférence sur le domaine public à Mozilla 9 janvier 2017 (demander Pyb)

Versement de contenus

Il permet de participer à la sauvegarde du patrimoine d’une institution et à sa valorisation. La plateforme Wikimedia Commons, en tant que médiathèque, répond notamment à ces besoins. Ces contenus peuvent avoir vocation à faire le lien avec d’autres projets comme Wikipédia ou être directement utilisés par le public expert ou néophyte. La gratuité des projets et leur aspect collaboratif, assurent une pérennisation de la sauvegarde des contenus car ils ne dépendent plus de porteurs de projet identifiés dans un cadre commercial défini.

Exemple

Wikimédien.ne en résidence

Il/elle intervient au sein d’une structure pour identifier et valoriser les contenus de celle-ci sur les différents projets Wikimedia.

Exemple ex : voir doc anglais, Wir Unesco, Versailles

Glam-on-tour

Le GLAM-on-Tour est une démarche coordonnée par Wikimédia France déclinée sous la forme d’une série d’actions GLAM au sein de différentes institutions sur une thématique commune et sur une période donnée. L’intérêt rejoint celui de l’edit-a-thon par son aspect événementiel mais offre une meilleure visibilité due à la répétition des actions, une meilleure production et curation des contenus sur les thématiques choisies. Par ailleurs, cela procure le sentiment d’investissement dans un projet ludique et dans une dynamique partagée par d’autres institutions.

Exemple ex : Mamco (stats Flor), Suède

Campagne photographique

Cette action vise un versement de prises de vues photographiques destinées à enrichir les projets wikimedia. Elle permet au partenaire, par le biais des bénévoles, d’illustrer et de valoriser ses contenus et/ou son établissement sur les différents projets wikimedia. On peut trouver dans cette action une véritable transmission des valeurs et de l’histoire de l’institution à travers ses échanges avec les bénévoles et la mise à disposition du grand public.

Exemple

Datathon

Exemple

PrésentationsEdit