Wikimédia France/Wikimania 2012/Comptes-rendus/WikiCulture and Community II

A Talk Page is a Broken Message Wall: Building a More Efficient Communication SystemEdit

Danny Horn et Tomasz Odrobny, de la société Wikia, nous présentent le nouveau système de communication entre utilisateurs mis en place sur leur plateforme de wiki. Il s'agit d'un « mur de messages », inspiré par celui de Facebook. Un premier essai avait été fait inspiré par le système de présentation des messages de Gmail.

Le principe est simple et consiste en une liste de notification des messages dans la barre personnelle de l'utilisateur. Le système en lui même fonctionne avec un système de sous pages. Il est possible de suivre la conversation entre les protagonistes par un système parallèle à la liste de suivi. En fin de conversation, ou en cas d'incident, il reste pour chaque utilisateur la possibilité d'archiver, voire d'effacer la conversation avec notification aux admins.

La mise en place de ce système est optionnelle : les administrateurs ont la possibilité de le mettre en place intégralement sur leur wiki. Pour beaucoup de wikis, cela a révolutionné la participation, avec une augmentation significative des messages et +60% de contributions en plus.

A titre personnel, je suis assez emballé par ce projet : il est infernal pour un nouvel arrivant de comprendre comment le système de communication fonctionne, sans compter les particularités de chacun. Le projet Flow, initié par Brandon Harris pour la fondation va dans le sens d'une simplification de l'échange de messages.

Trizek from FR 10:09, 8 August 2012 (UTC)[]

Welcome to Wikipedia, now please go away: improving how we communicate with new editorsEdit

Steven Walling Steven et Maryana Pinchuk , Maryana (WMF) , de la Fondation, présentent un projet de 6 mois sur le recrutement et le foundraising, visant à étudier et trouver des solution pour l'accueil des nouveaux arrivants sur Wikipédia en anglais, allemand et portugais

Leur constat de base : 80% des messages de bienvenue sur Wikipédia en anglais sont impersonnels et délivrés par des bots. Ils enchaînent avec d'autres chiffres révélateurs : 41% des contributeurs continuent à contribuer après un avertissement, 9% sans, ce qui démontre un besoin de contact et de reconnaissance du travail accompli (même mal). Cependant, 80% des éditeurs ont baissé leur nombre de contributions après un message d'avertissement impersonnel !

Plus on met de modèles pré-formatés sur une page, moins ils sont efficaces. Après tout, les contributeurs expérimentés sur Wikipédia en anglais rapportent qu'ils ne lise lisent pas les modèles qu'on leur laisse. Pourquoi les débutants n'en feraient pas autant ?

Il est également important d'être responsable de ses reverts ou de ses effacements : un débutant ne comprend pas le fonctionnement et est incapable d'aller fouiller dans l'historique pour savoir ce qui s'est passé. Autre point constaté, les contributeurs enregistrés et les IP réagissent différemment aux mêmes messages

Partant de ces constatations et de nombreux autres points, de petits changements « très puissants » ont été entrepris : changement du ton des messages, concision, invitation à communiquer, etc. Ces messages sont été testés suivant la méthode du test A/B pour conserver les meilleurs propositions.

Une question dans la salle a jeté un froid : la fondation avait-elle à intervenir sur ce sujet qui est un problème communautaire ? Maryana signale alors le projet lancé par les francophones, en toute autonomie, que je présent brièvement, indiquant que nous avions eu des conclusions et des résultats très proches bien qu'ignorant mutuellement nos existences respectives.

En tant que membre du projet francophone, j'attendais cette présentation avec impatience, et je n'ai pas été déçu de voir que, sans concertation aucune, nous avons les mêmes idées, et les mêmes résultats. Un travail de liaison est à présent en place sur Meta. Trizek from FR 10:09, 8 August 2012 (UTC)[]