Open main menu

Edit history from English WikibooksEdit

This page is a transwiki from Wikibooks:en:Wikimania05/DEV.

  • 13:25, 20 August 2005 JakobVoss (delete later)
  • 22:43, 15 August 2005 JakobVoss m (Moved discussion (?) to talk page)
  • 13:30, 2 August 2005 Fuzheado (rearrange)
  • 10:41, 2 August 2005 Fuzheado (templateize)
  • 21:50, 31 July 2005 81.208.83.219
  • 21:48, 31 July 2005 81.208.83.219 (panel links)
  • 11:19, 31 July 2005 213.154.87.146

Discussion from English WikibooksEdit

Initial email from JCTEdit

Salut à tous,

J'ai déjà parlé à certains d'entre vous du projet WIKIPEDIA qui est un projet de la fondation WIKIMEDIA. L'objectif est de créer une encyclopédie universelle des savoirs à travers un outil librement accessible et éditable. J'ai contacté les organisateurs de ce projet quand j'ai constaté qu'il n'y avait pas grand chose sur l'Afrique. C'est à mon sens une bonne opportunité de créer un contenu qui soit disponible et qui soit éditable par nous mêmes. Je crois que la création de contenus propres à l'Afrique est dans les préoccupations de tous.

Proposition: connectez-vous sur le site de la fondation (http:// www.wikimedia.org) , la page WIKIMANIA, conférence en cours actuellement à Frankfurt ( http://wikimania.wikimedia.org/wiki/ Main_Page) et visitez tout particulièrement le site de WIKIPEDIA (http://www.wikipedia.org/). Vous pouvez également éditer librement la proposition que j'ai "postée" d'organisation de WIKI Africa. Commentaires sur http://en.wikibooks.org/w/index.php? title=Talk:Wikimania05/DEV&action=edit

Merci de toutes les réponses. Of course contributions can be in english too. I'll translate whatever needs to be translated.

Amitiés à tous,

JC TALL

English summary of initial emailEdit

Hello everyone, I already spoke with some of you about the project WIKIPEDIA which is a project of WIKIMEDIA foundation. The objective is to create a universal encyclopaedia through a tool that is freely accessible and editable. I contacted the organizers of this project when I noted that there was not much about Africa. I think it would be good to create some content that we ourselves can make use of and edit. I believe that the creation of contents specific to East Africa is everyone's wish. I am proposing to organize WIKI Africa. Thanks for any comments, in any language. With friendly regards to all, JC TALL

RepliesEdit

Merci JC Tall pour cette initiative. Je viens de rentrer à Dkr. Après la visite du site, je reviendrai vers toi.

Youssouf


bonjour Jean,

mais grand, site bi mo raw Colobane !? (rires) Je suis passé faire un tour dans ce site et j'avoue que je suis impressionné ! un vrai "site aux puces". j'ai aussi tourné en "click" sans voir ta contribution. L'idée d'une section "Afrique" peut paraître trés intéressante mais je crois qu'il va falloir que ceux qui y comprennent quelque chose expliquent aux autres (dont je fais partie).

Je profite de ce mail pour informer ceux qui sont proches du secteur des arts et de la culture qu'un fonds de mobilité sera trés prochainement ouvert à Dakar. le premier appel à projet est d'ailleurs diffusé dans notre site : www.africinfo.org en voici le lien : http://www.africinfo.org/index.asp?navig=depeche&no=412

Ce fonds est pour le moment basé à Bruxelles mais un siège sera ouvert à Dakar à partir de janvier 2006. Il est pour le moment entièrement financé par la fondation ford.

franche collaboration

ps : merci de vous inscrire (à partir de la page d'acceuil du site) pour recevoir tous les vendredi notre lettre d'information sur les arts et la culture sur plus de 40 pays sur le continents grâce à un réseau de correspondants tissé depuis plus de 15 ans.

Oumar Sall
Groupe 30 Afrique
réseau interafricain d'échanges culturels 
bp 2801 Dakar RP SENEGAL

PROJECT WIKI AFRICA (French)Edit

1. Justificatif

Le projet WIKIPEDIA est une illustration de la manière dont les nouveaux media peuvent concourir à la formation et à la dispersion d’un savoir universel. Cette collecte de données mises à la disposition de tous est, pour l’Afrique, un précieux raccourci permettant de développer un accès à toutes sortes de documents et de savoirs.

Mais c’est surtout une opportunité formidable pour le continent de participer à la constitution des savoirs de manière plus visible, plus immédiate. L’Afrique a là une opportunité extraordinaire de pouvoir confronter ses savoirs aux autres savoirs de l’Humanité et de mettre à la disposition du monde, les connaissances qui très souvent sont dévalorisées voire simplement ignorées par le reste de la communauté mondiale.

Le besoin de mettre à la disposition de l’humanité les savoirs africains existe déjà sous la forme d’un projet d’encyclopédie de l’Afrique. Le projet WIKI Africa est simplement un premier pas qui se différencie par le fait que la constitution des savoirs ne sera pas laissée à la seule appréciation des « sachant ». En droite ligne de la démarche WIKI, chacun pourra ici participer à la constitution de ces savoirs.

2. Stratégie

2.1. Informer sur le projet WIKIPEDIA

Le projet WIKIPEDIA et la fondation WIKIMEDIA, malgré l’importance des enjeux posés, ne sont pas très connus en Afrique. Il est donc essentiel que soit développée une plus grande information à l’endroit de tous ceux qui sont susceptibles de contribuer d’une manière ou d’une autre, à l’enrichissement des données WIKIPEDIA sur l’Afrique. Ce sont les groupements de jeunes, les universités et les étudiants, les organisations de la société civile en Afrique, les ONG de développement, les détenteurs de savoirs traditionnels, les chercheurs, les états.

2.2. Susciter la participation

L’information doit être faite dans le sens de susciter une réelle envie de participer à ce projet. Chacun doit sentir la nécessité pour l’Afrique de participer au développement d’un contenu.

2.3. Créer des centres de ressources

Cette action d’information/sensibilisation sera complétée par la création de centres de ressources spécifiques dont le rôle principal sera de développer cette information et d’animer la dynamique WIKI au sein des communautés participant au projet.

2.4. Collaboration avec les universités, les chercheurs, les organismes de recherche, les ONG et les états

Il reste entendu que les universités et les organismes de recherche restent des partenaires de choix pour le développement de ce projet. Des centaines de mémoire et de thèses sont présentées, chaque année, en Afrique sur les sujets les plus divers. Au mieux, elles finissent dans des bibliothèques sous des tonnes de poussière, car les opportunités de publication des travaux universitaires sont très peu nombreuses en Afrique. Le projet WIKI Africa donne aux chercheurs et étudiants la possibilité de confronter leurs travaux immédiatement à la critique de l’ensemble de la communauté internationale.

De ce point de vue, les états peuvent également être des partenaires très intéressants. Il existe très peu d’archives en Afrique sur les différents aspects relatifs à la vie de la nation, en Afrique. Le projet WIKI Africa pourrait donc permettre de recenser une documentation d’une richesse inouïe sur la réalité des états africains.

3. Organisation WIKI Africa

3.1. Les obstacles au projet WIKI Africa

3.1.1. La faiblesse de l’infrastructure des NTIC

La plupart des pays africains ne disposent pas d’une infrastructure suffisamment efficace et accessible au plus grand nombre. Les universités et les instituts de recherche ne disposent que d’un accès relativement lent quand cet accès existe. Cependant, dans certaines régions d’Afrique, des alternatives ont été mises en place par les populations pour répondre notamment à l’engouement pour Internet. Les cybercafés de l’Afrique de l’ouest et du Centre sont, par exemple, des solutions très intéressantes. Le développement du projet WIKIPEDIA en Afrique suppose donc l’identification des limites des infrastructures et un appui minimal aux points focaux.

3.1.2. La prégnance de l’Etat

Dans de nombreux pays d’Afrique, la recherche n’a pas encore d’autonomie réelle par rapport à l’état. La mobilisation des ressources humaines peut donc se trouver ralentie par la prégnance de l’Etat et le fait que la plupart des archives sont contrôlées par cet Etat qui considère, parfois, que l’accès aux informations ne peut se faire que « par dérogation ». Or, la constitution d’un savoir, selon le processus de WIKIMEDIA, suppose une grande liberté d’accès aux informations.

3.1.3. Le « fossé numérique » interne

A l’intérieur même de l’Afrique, parfois à l’intérieur d’un même pays, les écarts d’équipement entre les zones rurales et les grandes villes est très important. D’où le risque de voir la constitution de savoirs totalement « phagocytée » par les élites urbaines, avec une exclusion presque totale des savoirs traditionnels ou locaux.

Les points focaux devront donc travailler à intéresser des acteurs qui ne sont pas les « détenteurs institutionnels » des savoirs pour que le projet WIKI Africa garde son sens premier.

3.2. Les atouts de l’Afrique

3.2.1. La volonté politique de réduction du « fossé numérique »

L’un des atouts les plus intéressants pour le projet WIKI Africa est la volonté affirmée de réduire la « fracture numérique », car l’Afrique a bien compris l’intérêt des opportunités de « raccourcis » offertes par les NTIC. Il est donc possible de s’appuyer sur des initiatives déjà mises en place au niveau de la coopération internationale, des organismes de recherche ou des universités pour impliquer le continent dans l’initiative WIKIMEDIA.

3.2.2. La « disponibilité » du savoir

Les africains eux-mêmes ont pris conscience de la nécessité de mettre leurs savoirs en « disponibilité ». Il existe donc des projets allant dans le sens de la constitution des savoirs, même s’ils se heurtent à de nombreuses difficultés (associations d’universités, projet d’encyclopédie africaine, etc…).

Cette conscience de la nécessité de mise en disponibilité des savoirs est un atout important.

3.3. Les coordonnateurs régionaux

Le projet WIKI Africa doit pouvoir s’appuyer sur des coordonateurs régionaux qui couvriraient des régions correspondant au découpage utilisés dans la plupart des organisations africaines (Nord, Sud, Est, Ouest et Centre). Les coordonateurs régionaux doivent être installés dans des pays bénéficiant d’une bonne infrastructure de base. Ils peuvent être des personnes individuelles ou des organisations.

3.4. Les chapitres nationaux

Dans chaque pays, il serait intéressant d’établir, à terme, un chapitre national qui regrouperait les contributeurs du pays. La mission première des chapitres nationaux serait d’informer, de susciter l’intérêt pour le projet WIKI. Les chapitres nationaux pourraient aussi coordonner les relectures et les corrections.

3.5. Les points focaux

Dans chaque pays, l’animation du chapitre national serait confiée à un point focal (personne individuelle, ONG, université ou institut de recherche…)

3.6. Les centres de ressources

Afin de profiter des infrastructures existantes et pour optimiser leur utilisation, tous les centres de recherche, les universités, les centres d’archivages, les institutions publiques travaillant dans le domaine de la Culture et de l’Enseignement devront être mises à contribution.

4. Actions à mener

4.1. Mobiliser les coordonnateurs

- Identifier les coordonateurs potentiels

- Recueillir leurs avis

- Les intéresser au projet WIKI Africa

4.2. Participer à la Conférence WIKIMEDIA

- Organiser la participation des personnes intéressées par ce projet à la conférence WIKIMEDIA du mois d’août à Frankfurt.

- Organiser un atelier WIKI AFRICA pour présenter le projet et organiser son démarrage effectif.

- Mettre en place un programme

4.3. Programme annuel (Le programme devra définir les éléments ci-après ☺

4.3.1. Objectifs minima

4.3.2. Rencontre semestrielle des points focaux

4.3.3. Rencontre annuelle des points focaux

4.3.4. Moyens humains

4.3.5. Moyens financiers

Fait à Dakar, le 26 juin 2005,

Mamadou Jean-Charles TALL

Project Wiki Africa (English translation/outline)Edit

1. Abstract

Project WIKIPEDIA illustrates the way in which new media can contribute to the formation and the dispersion of universal knowledge. Acquiring such data and making it universally available is, for Africa, an invaluable short cut, making it possible to develop an access to all kinds of documents and fields of knowledge. But it is especially a wonderful opportunity for the continent to take part in the creation of knowledge in a more visible and immediate way.

Africa has an extraordinary opportunity to be able to confront its fields of knowledge with those of the rest of Humanity, and to place at the disposal of the world knowledge that the rest of the world community has often devalued or simply been unaware. The need to place African knowledge and wisdom at the disposal of humanity already exists in the form of a project of encyclopaedia of Africa.

Project WIKI Africa is simply a first step which is different because it yields more than just the appreciation of "knowing". As a direct result of the WIKI process, each one will be able to take part in the creating and organizing this knowledge.

2. Strategy 2.1 Inform Africans about the WIKPEDIA project. 2.2 Create African participation 2.3 Create resource centers 2.4 Collaborate with universities, churches, research organizations, NGOs, and countries

3. The organization of WIKI Africa 3.1 Obstacles to the WIKI Africa project ... 3.2 The assets of Africa ... 3.3 Regional coordinators 3.4 National chapters 3.5 Focal points 3.6 Resource centers

4. Actions to take...

Return to "Wikimania05/DEV" page.